Coronavirus : l'aéroport de Roissy envisage de fermer l'un de ses terminaux face à la chute du trafic aérien

Le groupe ADP pourrait fermer l’un de ses terminaux face à la chute du trafic aérien provoqué par l'épidémie de coronavirus. Rien n’est encore tranché, mais une décision pourrait être prise d’ici la fin de semaine.
Un Boeing 777 à l’aéroport de Roissy (illustration).
Un Boeing 777 à l’aéroport de Roissy (illustration). © MARTIN BUREAU / AFP
Les allées de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle sont de plus en plus calmes face à l’épidémie de coronavirus. Pour faire des économies face à la chute du trafic aérien, le groupe Aéroports de Paris (ADP) envisage de fermer son terminal 3, d’après une information d’Europe 1. "D'après une source aéroportuaire, l'entreprise Aéroports de Paris (ADP) a demandé à ses différents partenaires d'étudier la faisabilité d'un tel projet", explique la radio, d’après laquelle d'autres terminaux pourraient fermer si ce n'est pas suffisant. Comme le précise France Bleu Paris, l’idée de fermer un terminal fait surtout suite à la décision américaine de suspendre pour 30 jours les arrivées par avion d’Européens sur le sol étasunien. Le groupe ADP n'en est encore aujourd’hui qu'au stade de discussions, mais "une décision devrait être prise d'ici la fin de la semaine".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société aéroports de paris économie transports transports aériens