Motard décédé à Argenteuil : la famille de Sabri appelle à une marche blanche demain

 Le jeune Sabri,18 ans, a perdu la vie au guidon de sa motocross rue Trouillet à Argenteuil dans le Val-d'Oise / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Le jeune Sabri,18 ans, a perdu la vie au guidon de sa motocross rue Trouillet à Argenteuil dans le Val-d'Oise / © PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP

La famille de Sabri, le motard décédé dans la nuit de samedi à dimanche, appelle à une marche blanche en sa mémoire demain jeudi. La nuit dernière, des tensions ont éclaté à Argenteuil. Les heurts ont été moins importants que les soirs précédents. 

Par Emmanuelle Hunzinger avec Louise Simondet

Une marche blanche et silencieuse pour se recueillir est organisée demain, jeudi 21 mai, à la demande des parents de Sabri, le jeune motard décédé dans la nuit de samedi à dimanche. Cette marche silencieuse autorisée par la préfecture du Val-d'Oise partira à 16 heures de la cité Champagne à Argenteuil et se rendra au quartier du Val-Nord, là où habitait Sabri. La famille prendra la parole pour rendre hommage à Sabri. "Ce sera un moment où les larmes pourront couler. Pour partager notre douleur ensemble", explique Omar Slaouti, membre du collectif Lumière(s) pour Sabri.

Nuit plus calme malgré des tensions

Pour le troisième soir consécutif, des tensions ont eu lieu cette nuit entre la police et les jeunes à Argenteuil. Selon nos confères de France Bleue, les CRS ont été la cible de tirs de feu d'artifice, de bouteilles ou de pavés près de la place de la Commune de Paris à Argenteuil. Plusieurs véhicules ont été brûlés, souvent par propagation d'incendies liés à des barrages en feu et des poubelles ont été incendiées. "A la différence de la veille, les policiers étaient déployés et positionnés sur la dalle d'Argenteuil afin d'éviter que la situation ne dégénère", souligne une source policière. Il n'y a pas eu d'affrontements directs avec les forces de l'ordre. 

Important dispositif policier déployé

Un important dispositif de police a été déployé cette nuit pour éviter tout débordement à Argenteuil : " Près de 250 effectifs dynamiques sont déployés pour la soirée ", rapporte une source policière. " Des CRS, des gendarmes mobiles, mais aussi des renforts conséquents de policiers venant de différentes circonscriptions du département ". La section d'intervention du Val d'Oise, une unité de maintien de l'ordre, a été renforcée notamment par un hélicoptère. Ce même dispositif doit être reconduit ce mercredi soir.
 
Cette nuit, le calme est revenu vers 3 heures 30 du matin. Six personnes ont été interpellées, dont trois pour des vérifications d'identité qui ont été remises en liberté.

Enquête en cours

Sabri, un jeune homme de 18 ans est décédé dimanche matin à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris (XIIIe) après avoir percuté un poteau électrique avec sa moto-cross vers 2 heures du matin dans un quartier pavillonnaire d’Argenteuil. Il ne portait pas de casque. Selon certains, cette chute mortelle pourrait être liée au passage d'une voiture de la Brigade anti-criminalité (BAC) d'Ermont au même moment.
 

Version réfutée par la police. Selon les premières constations, il n'était pas poursuivi par la voiture de la BAC, a indiqué lundi le parquet de Pontoise, qui a précisé que "les premières conclusions" de l'expertise en accidentologie allaient aussi dans le sens d'une "absence de choc entre le véhicule de la police et la moto". 

Les parents de Sabri ont décidé de porter plainte pour que " toute la lumière soit faite sur les circonstances de sa mort" indique un communiqué d'Argenteuil Tous Ensemble.
  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus