Val-d’Oise : après le suicide d’un enseignant à Eaubonne, un dessinateur publie une BD en hommage

Le dessinateur Christophe Tardieux, alias Remedium, à l'origine d'une BD en hommage à la mort de l'enseignant Jean Willot. / © F. Castaingts / France 3 Paris IDF
Le dessinateur Christophe Tardieux, alias Remedium, à l'origine d'une BD en hommage à la mort de l'enseignant Jean Willot. / © F. Castaingts / France 3 Paris IDF

Après le suicide de l’instituteur Jean Willot en mars dernier, Remedium – dessinateur et lui-même enseignant – a décidé de créer quelques planches en hommage. Une BD largement partagée sur Facebook.

Par France 3 Paris IDF

Le 15 mars dernier, le drame marquait les esprits des habitants d'Eaubonne, dans le Val-d’Oise : Jean Willot, un instituteur de la commune, se suicidait. Soupçonné de violences par la mère d'un de ses élèves, cet enseignant sans histoire et apprécié de ses collègues n’avait pas supporté.
Face à l’émotion, le dessinateur Christophe Tardieux, alias Remedium, a décidé quelques jours plus tard de prendre ses feutres pour illustrer son histoire. Résultat : quelques planches de BD publiées le 22 mars, et désormais partagées plus de 80 000 fois sur Facebook.

« En tant qu’enseignant, on est spécialement ému »

Enseignant à mi-temps en classe de CM1 à Tremblay-en-France (Seine-Saint-Denis), il a été touché par le drame : « C'est très parlant sur la situation actuelle… C'est un drame humain qui touche tout le monde et, en tant qu’enseignant, on est spécialement ému parce que ça renvoie à tout un tas d’histoires qu’on a pu connaître nous-même. »
« L'idée, c'est de rendre à Jean Willot une espèce d’hommage, raconte Remedium. Que son histoire ne soit pas oubliée, à travers ces quelques pages. »

Le dessinateur dénonce le silence qui règne au sein de l'Education nationale face aux difficultés rencontrées. Une inertie du système scolaire et un sentiment d'exclusion fréquent, soulignés en quelques cases.
La BD de Remedium est à découvrir sur sa page Facebook.
 

Sur le même sujet

Procès des agresseurs des policiers à Viry Chatillon

Les + Lus