Val-d'Oise : Opération de dépistage à Courdimanche

Une suspicion de présence du variant anglais de la covid-19 a été détectée au sein d'un groupe scolaire de la ville.

Réalisation d'un test PCR. FRED TANNEAU / AFP
Réalisation d'un test PCR. FRED TANNEAU / AFP

Le variant anglais de la covid-19 est-il arrivé dans le Val-d’Oise ? C’est ce que les professionnels de santé de la commune de Courdimanche vont tenter de découvrir aujourd’hui lors d’une grande opération de dépistage de la population locale.

Une suspicion de présence de cette nouvelle souche - plus contagieuse de l’ordre de 30 à 70% que la première - a été détectée au sein du groupe scolaire de La Louvrière. La personne à l'origine de ce dépistage serait membre du personnel éducatif du groupe.

 

Fermeture de l'école

L’opération de dépistage durera de 10h30 à 17h30. Elle sera effectuée par test PCR et concernera les enfants et les familles des trois écoles de la ville, tout cela sous la supervision de l’Agence régionale de santé (Ars) au gymnase Sainte-Apolline.

Sur sa page Facebook, la municipalité de la ville informe que "ce test est aussi ouvert à l’ensemble de la population courdimanchoise".

Après une demande faite à la préfecture, la mairie a obtenu la fermeture de l'école de La Louvrière "jusqu'au vendredi 22 janvier inclus". En ce qui concerne les deux autres écoles de la ville, André Parrain et les Croizettes, la mairie recommande aux parents de garder les enfants à domicile jeudi et vendredi "pour éviter tout risque".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société