Lycéenne blessée à Cachan : un rassemblement de soutien était prévu jeudi

Le lycée Maximilien-Sorre, à Cachan, dans le Val-de-Marne. / © Google StreetView
Le lycée Maximilien-Sorre, à Cachan, dans le Val-de-Marne. / © Google StreetView

A Cachan, des élèves avaient appelé à bloquer jeudi les lycées Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre. Ils souhaitent soutenir une lycéenne blessée à l'oeil. L'élève est toujours en convalescence à l'hôpital. D'après une lycéenne présente, la semaine dernière, lors du blocus, elle va mieux.

Par France 3 Ile de France / EB

Finalement peu de lycéens de Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre de Cachan ont repondu présent à l'appel au blocage des deux établissements de Cachan. Cet blocage était prévu pour manifester leur soutien à une lycéenne de BTS qui a été blessée à un œil la semaine dernière alors que la police a fait usage de gaz lacrymogènes devant l'établissement. L'adolescente est toujours en convalescence à l'hôpital. Une enquête de l'IJPN est en cours.

La jeune fille blessée à l'oeil en marge d'un blocage lycéen à Cachan, va mieux. Notre équipe a rencontré ce jeudi matin, une lycéenne présente la semaine dernière lors du blocus de son lycée où une jeune fille de BTS a été blessée à l'oeil.

La jeune fille blessée à l'oeil en marge d'un blocage lycéen à Cachan, va mieux



Le 23 novembre, plusieurs centaines de lycéens, 150 à 200 selon la police, avaient manifesté devant le lycée Gustave-Eiffel à Cachan pour dénoncer l’esclavagisme en Libye. La police les avait dispersés. D'après des lycéens présents ce jour-là, des gaz lacrymogènes avaient été utilisés et même des flash-ball. Une jeune fille qui suit un BTS dans le lycée Maximilien-Sorre, avait été blessée à l'œil.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Journée de chasse en Seine-et-Marne

Près de chez vous

Les + Lus