• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Le Plessis-Trévise : un homme interpellé après l’incendie du centre historique d’Emmaüs

Le feu s'est déclaré dans la soirée du 24 août 2019 dans les entrepôts situés à côté de la Villa Sans-Gêne de l'association Emmaüs au Plessis-Trévise. / © BSPP
Le feu s'est déclaré dans la soirée du 24 août 2019 dans les entrepôts situés à côté de la Villa Sans-Gêne de l'association Emmaüs au Plessis-Trévise. / © BSPP

Après le violent incendie samedi des entrepôts d’Emmaüs au Plessis-Trévise, un homme a été interpellé dimanche. Il se serait vanté d’être responsable du feu dans une vidéo diffusée sur l’application Snapchat.

Par France 3 Paris IDF

Les flammes avaient ravagé 200 m2 d’entrepôts samedi dernier. Un homme soupçonné d’être à l’origine de l’incendie du centre historique d’Emmaüs au Plessis-Trévise, dans le Val-de-Marne, a été arrêté et placé en garde à vue dimanche.
Comme le raconte Le Parisien, l’individu – qui serait un mineur – se serait vanté d’être l’auteur du feu dans une vidéo diffusée sur l’appli Snapchat. De quoi faciliter le travail d’identification des policiers de la BAC.
 

Un stock important parti en fumée

Dans le cadre de l’enquête, des examens sont actuellement menés pour établir les circonstances précises des faits. Au cours de l’incendie, les flammes ont détruit de nombreux meubles et objets qui constituaient le stock de marchandises de la communauté.

S’il n’y a pas eu de blessé, les lieux avaient dû être évacués. Une centaine de pompiers avaient par ailleurs été mobilisés, avec une trentaine d’engins. Le site en question est là où tout a commencé pour l’association, avec l’appel de l’Abbé Pierre à l’hiver 1954.

 

Sur le même sujet

Paris : les soignants de la maternité de l'hôpital Lariboisière appellent “à l'aide”

Les + Lus