• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Val-de-Marne : un bureau de poste sur trois pourrait fermer

Image d'illustration. Les élus et habitants se mobilisent pour conserver leurs bureaux de Poste. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Image d'illustration. Les élus et habitants se mobilisent pour conserver leurs bureaux de Poste. / © CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Les communes du département s'inquiètent, alors que les services de proximité s'amenuisent. Les bureaux La Poste sont menacés d'être clos ou contraints de réduire leurs horaires d'ouverture.

Par Cécilia Sanchez

D'ici l'année prochaine, envoyer une lettre en recommandé ou retirer de l'argent au bureau de poste voisin pourrait se compliquer. En cause, la menace des restrictions d'horaire et de la fermeture d'un tiers des agences du Val-de-Marne, suite aux recommandations de la Cour des comptes. Cependant, rien n'est encore définitif, puisque le contrat postal 2017-2019 est actuellement en négociation avec l'Association des maires de France. Et il ne s'agit que de rumeurs.

Seulement, il est certain que le bureau de la rue de Paris, à Boissy-Saint-Léger, n'ouvrira plus que le matin, alors que le service bancaire a déjà été supprimé. Les élus de la commune ont diffusé une pétition et recueilli 300 signatures. Après la fermeture d'une antenne de sécurité sociale, d'une permanence de la CAF, d'un bureau SNCF, du tribunal d'instance, de Pôle emploi et la réduction du nombre de RER, ils s'inquiètent de l'avenir des services de proximité. 

► A lire aussi : Pourquoi y a-t-il un malaise à La Poste ?

C'est certain, une réorganisation est en cours : la seule Poste de Noiseau va fermer, celles de Cachan La Plaine et du quartier Stalingrad à Champigny-sur-Marne devraient être closes. 

Le maire PS de la ville, Régis Charbonnier, n'a d'ailleurs reçu aucun courrier de la part de La Poste. Et son confrère LR Christian Cambon, sénateur du Val-de-Marne, a déposé une question au ministre de l'Economie, le 27 octobre. Mais n'a pas encore reçu de réponse. Le président du conseil départemental, Christian Favier (PCF) a aussi tenté de confirmer ou d'infirmer ces rumeurs... sans succès.

Un reportage réalisé par Fernando Malverde, Anaelle Blanchard et Simon Schneider :
Val-de-Marne : un tiers des bureaux de poste menacés de fermeture
Intervenants : Régis Charbonnier, maire PS de Boissy-Saint-Léger (94); Sébastien Dandurand, secrétaire général CGT postiers 94

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La compagnie Carabosse enflamme le parc de la Villette

Les + Lus