Val-de-Marne : le commissariat de Champigny-sur-Marne attaqué dans la nuit, pas de blessés

Une quarantaine de personnes ont ciblé le commissariat de Champigny samedi soir, avec notamment des tirs de mortiers d'artifice. Aucun blessé n’est à déplorer.

Aucun policier n'a été blessé au cours de l’attaque, comme le confirme la préfecture de police de Paris (illustration).
Aucun policier n'a été blessé au cours de l’attaque, comme le confirme la préfecture de police de Paris (illustration). © IP3 PRESS/MAXPPP
L’attaque a commencé vers minuit. Samedi soir, une quarantaine d’individus se sont attaquées au commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val-de-Marne, à l’aide de tirs de mortiers d'artifice.

Sur des images de l’incident relayées sur les réseaux sociaux, on peut voir une série de nombreux tirs effectués à proximité du bâtiment. Au cours des faits, plusieurs véhicules de police ont été dégradés. Une porte vitrée à l’entrée du commissariat a aussi été abimée à l’aide d’une barre de fer. Au total, huit mortiers ont été retrouvés par les policiers sur place.

Près d’une quarantaine de personnes se sont ruées sur eux avec des barres de fer, des boules de pétanque.

Laurent Jeanne, maire de Champigny (DVD)

"Deux fonctionnaires de police étaient stationnés devant le commissariat, ils étaient en pause, explique Laurent Jeanne, le maire DVD de Champigny, à France 3 Paris IDF. Près d’une quarantaine de personnes se sont ruées sur eux avec des barres de fer, des boules de pétanque. Avec une volonté de casser du flic, il n’y a pas d’autre expression… De vouloir s’en prendre à l’intégrité physique de ces deux fonctionnaires qui au fond ne sont là que pour faire leur travail, apaiser les tensions qui peuvent exister dans ce quartier. Et je trouve cela complètement condamnable. Les gens de ce quartier n’aspirent qu’à une seule chose : vivre en toute sécurité, en toute sérénité, et pas du tout vivre ce qu’ils ont connu cette nuit."

Aucun blessé

Aucun policier n'a été blessé au cours de l’attaque, comme le confirme la préfecture de police de Paris. La PP a d’ailleurs dénoncé une "violente attaque cette nuit du commissariat de Champigny par des tirs de mortiers et projectiles divers". "Le préfet de Police exprime son soutien aux policiers visés par ces actes intolérables", indique la PP, qui précise que des investigations sont en cours "pour identifier les auteurs". "Les petits caïds n’impressionnent personne et ne décourageront pas notre travail de lutte contre les stupéfiants, a réagi de son côté le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Heureusement aucun blessé dans l’agression visant le commissariat de Champigny cette nuit. Soutien total à nos policiers qui font un travail difficile."

Samedi matin, personne n’avait été interpellé pour l’heure.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité faits divers