Cet article date de plus de 5 ans

A Villejuif, finalement, le parvis Georges-Marchais gardera son nom

Villejuif gardera son parvis Georges-Marchais : le tribunal administratif de Melun, en Seine-et-Marne, a annulé, mercredi 13 janvier, le changement de nom voté en conseil municipal il y a un peu plus d'un an.
© PhotoPQR/LeParisien/MaxPPP
Le tribunal administratif de Melun a annulé, mercredi 13 janvier, le changement de nom du parvis Georges-Marchais, voté en conseil municipal il y a plus d'un an et contesté par la famille de l'ancien dirigeant communiste, soucieuse de sa mémoire.

LIRE aussi : Le tribunal administratif dira si Villejuif peut débaptiser le "parvis Georges-Marchais"

"Aucun intérêt public local"

Cette décision est conforme à l'avis exposé par le rapporteur lors de l'audience mi-décembre. Celui-ci avait estimé que la délibération était fondée sur "une erreur manifeste d'appréciation", puisqu'elle ne reposait sur "aucun intérêt public local".

"Le parvis continuera à s'appeler Georges-Marchais", s'est félicité l'avocat de la famille Guillaume Delarue.

► Reportage de Morgane Prevost et Louise Simondet :
durée de la vidéo: 01 min 36
Le parvis Georges Marchais garde le même nom

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société polémique