A Thoiry, naissances rares de six crocodiles nains et d'un fourmilier, des animaux menacés de disparition

Publié le
Écrit par Toky Nirhy-Lanto .

Carnet rose à Thoiry ! Le zoo des Yvelines, au sud-ouest de Paris, accueille sept nouveau-nés depuis le début du mois de novembre. Il s'agit de naissances inédites : des bébés crocodiles nains et ce bébé fourmilier font partie des espèces menacées de disparition.

Les équipes du zoo de l'Ouest parisien ont eu la chance de compter sept naissances début décembre, parmi des espèces menacées vulnérables. En effet, les crocodiles nains et le fourmiliers nés à Thoiry (Yvelines) sont des animaux menacés.

Six crocodiles nains, en quelques semaines

Il y a des signes qui ne trompent pas. À la fin de l'été, les équipes du zoo remarquent Niamey, la femelle crocodile, qui creuse la terre. Le signe d'un heureux événement qui se prépare, à en croire les spécialistes. "On ne s'y attendait pas. C'est d'autant plus rare que les conditions pour mener à terme ces naissances sont difficiles à réunir. La température du sol où sont enfouis les œufs doit être suffisante, par exemple", explique Anne-Sophie Magnant, responsable adjointe à la pédagogie au zoo de Thoiry. 

Au total : maman croco pond trente œufs, avant de les cacher soigneusement. Finalement, seuls six d'entre eux éclosent, dans les deux premières semaines de novembre. Les bébés de Niamey, 22 ans, et du mâle Billy, 20 ans font "10 à 15 centimètres et pèsent une vingtaine de grammes", complète-t-elle. Une fois adultes, ils peuvent atteindre "1,20 mètres maximum". "C'est le plus petit crocodile qui existe. Leur espérance de vie est de 75 ans, en captivité", précise la responsable du parc.

L'événement est inédit pour le zoo de Thoiry. Les deux crocodiles du parc, arrivés en 2019, ont donné la vie pour la première fois. Encore plus important, quand on sait que cette espèce venant d'Afrique est classée "vulnérable". Elle bénéficie du programme européen de protection EEP (lien en anglais). D'après l'Union internationale pour la conservation de la nature, il s'agit du niveau de menace intermédiaire parmi les neuf possibles. 

Un tamanoir de plus à Thoiry

Le carnet rose est décidément fourni, à la veille de l'hiver. Après les naissances de crocodiles durant les quinze premiers jours de novembre, place aux tamanoirs. On les connaît aussi sous le nom de fourmiliers géants. "Le bébé tamanoir est né le 14 novembre", indique la responsable du zoo.

Une nouvelle heureuse, sur fond d'histoire tragique. "Nous avions ce couple de fourmiliers géants, depuis 2017. Le mâle Menno est malheureusement décédé, en début d'année 2022. Dix jours avant sa mort, il avait eu le temps de se reproduire avec Kutski, la femelle. On peut dire qu'il s'agit vraiment d'une naissance exceptionnelle", se souvient-elle. 

Cet animal est originaire d'Amérique centrale et du Sud. "Notre bébé qui vient de naître mesure actuellement une vingtaine de centimètres. Il pourra atteindre un peu plus de 2 mètres, à l'âge adulte. Un animal de ce type peut vivre 25 à 30 ans en captivité, et moitié moins, dans la nature", termine Anne-Sophie Magnant. Une naissance qui porte de nouveau à 2, le nombre de tamanoirs vivant dans ce zoo des Yvelines. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité