Canicule : la Forêt de Rambouillet sous haute surveillance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Tom Rousset

Face aux températures caniculaires qui frappent l’Île-de-France depuis quelques jours, les membres de l’Office National des Forêts redoublent de vigilance à Rambouillet dans les Yvelines pour éviter tout départ de feu.

En cette période de canicules, les agents de l’Office National des Forets surveillent de près celle de Rambouillet dans les Yvelines. Deuxième forêt la plus étendue de la région francilienne, elle est d’ores et déjà sujette à une forte sécheresse. 

"Ce sont des situations que l’on retrouve habituellement au cours du mois d’août. Cette année, la sécheresse est particulièrement précoce", constate Thomas Bran, responsable de l’unité territoriale Sud Yvelines Rambouillet pour l’ONF. L’agent explique pour appuyer son propos que "les mousses présentes pour capter l’eau sont complètement sèches et ce n’est pas normales".

Risque incendie maximal 

Du fait des fortes chaleurs, les routes forestières franciliennes ont été coupées. Aucune cigarette ne doit être allumée aux alentours des forêts et aucune activité sportive ne peut être organisée. Le risque incendie est classé maximal dans les sous-bois de la région. Un niveau jamais atteint auparavant. "Les feux de forêt prennent en Île-de-France depuis les années 1960. On constate avec le réchauffement climatique une végétation sèche de plus en plus importante. De ce fait, les feux reviennent également", souligne le réfèrent défense Forêt contre les incendies à l’ONF, Aodren Vinet. 

En avril dernier, huit hectares de végétation ont été emportés par les flammes dans les Yvelines. Depuis début 2022, une dizaine de feux de forêts ont été recensés dans la région. 90% d’entre eux sont liés à l’activité humaine.