Crue de la Seine : toujours la vigilance orange en Île-de-France, mais la décrue s'annonce

Crue de la Seine dans les Yvelines, sur l'île des Migneaux, à Poissy, le 29 janvier 2018. / © IP3 PRESS/MAXPPP
Crue de la Seine dans les Yvelines, sur l'île des Migneaux, à Poissy, le 29 janvier 2018. / © IP3 PRESS/MAXPPP

La Seine poursuit sa décrue à Paris, où elle atteignait les 5,53 m mercredi matin au pont d'Austerlitz. Plus en aval, dans les Yvelines, le fleuve a lentement entamé sa décrue mardi. Le point sur la situation...

Par France 3 Paris IDF/ET

Une tendance à la baisse pour le niveau de la Seine. La décrue est là. Depuis mardi, le niveau du fleuve a commencé à baisser dans les Yvelines, en aval de la capitale, où la Seine poursuit sa baisse. Ce qu'il faut retenir pour la journée et les jours à venir...

La décrue continue à Paris​

A Paris, la décrue s'est amorcée depuis la nuit de dimanche à lundi. Vigicrues estime que les précipitations de ce milieu de semaine pourraient "ralentir la décrue, voire provoquer une remontée des niveaux en fin de semaine". Tout dépend de l'ampleur des pluies.
La Seine à Paris, le 31 janvier 2018. / © Vigicrues
La Seine à Paris, le 31 janvier 2018. / © Vigicrues
Conformément aux prévisions de l'organisme de surveillance des crues, la Seine atteint une cote autour des 5,50 m mercredi matin, à Austerlitz, station de référence pour la capitale. La décrue, lente, se poursuit aussi vers Chatou, autre station de mesure où le fleuve doit atteindre les 5,20 m mercredi matin.

Dans les Yvelines, ça baisse lentement

A la station de Poissy, après un pic à 5,38 m mardi, le fleuve était redescendu à 5,32 m mercredi matin. Une situation qui se stabilise dans les boucles de la Seine et de l'Oise, "avant d'entamer une longue décrue" selon Vigicrues.
La Seine, à Poissy, le 31 janvier 2018. / © Vigicrues
La Seine, à Poissy, le 31 janvier 2018. / © Vigicrues
Là encore, l'onde de crue qui doit se propager depuis l'amont, ainsi que les quelques pluies à venir, devraient en effet ralentir cette décrue.

Sur la Marne, la hausse ​

Sur la Marne en Île-de-France, la tendance devrait être à la hausse de la rivière pour les jours à venir. En cause : la propagation de l'onde de crue depuis la Champagne. Cette tendance pourrait "s'accentuer sur l'ensemble du tronçon en raison des pluies prévues mercredi et jeudi", indique l'organisme de surveillance des crues. 

Les possibles conséquences des crues

-inondations importantes possibles.
-conditions de circulation difficiles sur l'ensemble du réseau et des perturbations sur les transports ferroviaires.
-coupures d'électricité peuvent se produire.
-digues peuvent être fragilisées ou submergées.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le cocotarium de Neuville sur Oise (95)

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés