Edouard Philippe dénonce “une petite bande d'imbéciles” après l'incendie du cirque de Chanteloup-les-Vignes

Le cirque de Chanteloup-les-Vignes, le lendemain de l’incendie. / © PIERRE RATEAU / AFPTV / AFP
Le cirque de Chanteloup-les-Vignes, le lendemain de l’incendie. / © PIERRE RATEAU / AFPTV / AFP

Le Premier ministre a qualifié de « petite bande d'imbéciles et d'irresponsables » le groupe de jeunes qui a affronté la police samedi à Chanteloup-les-Vignes. Le chapiteau de cirque, inauguré il y a un an à peine, a entièrement brûlé.

Par France 3 PIDF / AFP.

Alors que certains habitants témoignaient leur « colère » et leur « dégoût » après l’incendie du chapiteau de Chanteloup, Edouard Philippe a, lui, dénoncé lundi une « petite bande d'imbéciles et d'irresponsables ». Le Premier ministre vise ainsi le groupe de jeunes qui a pris pour cible samedi des policiers, les affrontements menant à la destruction de l’école de cirque de cette commune des Yvelines.
« Nous déplorons évidemment ces actes imbéciles et violents (...) Je crois qu'en vérité il s'agit d'une petite bande d'imbéciles et d'irresponsables qui pensent que tout casser est une façon de faire avancer les choses », a ainsi jugé le chef de l’exécutif, en marge d'un déplacement en Seine-Saint-Denis.

Des « tensions en partie liées à l'effort très intense que nous livrons s'agissant des trafics de stupéfiants » 

Edouard Philippe a aussi évoqué des « tensions en partie liées à l'effort très intense que nous livrons s'agissant des trafics de stupéfiants » : « Nous sommes parfaitement conscients de ce que lorsque nous bousculons les trafics de stupéfiants, cela crée des tensions (...). Mais nous sommes déterminés à faire en sorte que ce trafic puisse cesser et à faire en sorte que l'ordre puisse être respecté et rétabli ».
Au plus fort des affrontements, une trentaine de jeunes ont fait face à la police samedi, selon une source policière. Les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectiles ou des tirs de mortiers jusqu'à 23h, ce soir-là. L'incendie du chapiteau, bâtiment culturel emblématique de la ville inauguré il y a un an à peine, s'est déclenché vers 22h30. Alors qu’on décompte deux blessés légers du côté de la police, deux suspects ont par ailleurs été interpellés.

Sur le même sujet

Les + Lus