JO de Paris 2024 : comment le château de Versailles se prépare pour accueillir les épreuves d'équitation ?

Dressage, saut d'obstacles, cross-country... Le château de Versailles se prépare à accueillir les épreuves d'équitation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris cet été. Une piste de galop de 700 mètres a déjà été installée, et 200 boxes montés sous des tentes climatisées.

Grille d'honneur et Apollon restaurés, carrières d'épreuves et d'entraînement, piste de cross et gigantesques tribunes : le château de Versailles met les bouchées doubles pour être prêt afin d'accueillir les JO de Paris 2024.

À 119 jours des jeux, la grille d'honneur du château, visité par 8 millions de touristes l'an passé, est encore partiellement habillée d'un manteau scintillant abritant la toute fin de son chantier de restauration, décidé à l'occasion des 400 ans de l'édifice royal en 2023.

Le bassin d'Apollon, statue fontaine en plomb doré et symbole du roi soleil Louis XIV, situé dans l'axe principal du château royal, a lui aussi été entièrement restauré avant d'être remis en eau vendredi, devant des dizaines de photographes et caméras du monde entier. Apollon y est représenté sur son char tiré par quatre chevaux, entouré d'un autre dieu, Phaéton, de tritons et de dauphins.

Encore des travaux de revêtement à faire

À environ trois kilomètres de là, la presse a découvert les installations temporaires - prêtes à "70%"- qui accueilleront chevaux, cavaliers, logistiques et publics des JO, selon les professionnels du Comité d'organisation des Jeux olympiques (Cojo) sur place ce vendredi.

Sur le site principal, dit de "l'étoile royale", à l'extrémité ouest du parc et aux abords du Grand canal, a déjà été installée la majorité des gradins dans les trois tribunes en U qui pourront accueillir 16.000 personnes autour de la carrière principale (dressage, saut d'obstacles). Située dans la perspective du château et du Grand Canal, elle n'a pas encore son revêtement.

À proximité, deux des trois carrières d'échauffement ont déjà reçu leur sol en sable blanc. Une piste de galop de 700 mètres a aussi été installée pour les chevaux, à l'ombre d'arbres, ainsi qu'un immense terrain devant accueillir 200 boxes sous des tentes climatisées.

Autre épreuve très attendue des sports équestres, le cross disposera d'un parcours traversant le domaine et, à deux reprises, le Grand Canal ainsi que le "gué de la ménagerie", un bassin rempli d'eau dans lequel un sol équestre adapté sera disposé.

Ce parcours, long de 5,3 km, pourra être admiré par 40.000 visiteurs répartis dans l'espace naturel derrière des cordes le délimitant, selon le Cojo. Après les JO, toutes ces infrastructures temporaires doivent être démontées et le site remis dans son état historique.

Les épreuves olympiques d'équitation se dérouleront du 27 juillet au 6 août. Le château de Versailles accueillera aussi les épreuves de dressage des Jeux paralympiques, du 3 au 7 septembre, et les cinq épreuves du pentathlon moderne.