PORTRAIT. Législatives 2022 : Benjamin Lucas, cofondateur du parti Génération.s, entre à l'Assemblée

Plus sur le thème :

Benjamin Lucas (Nupes) est désormais le représentant de la 8e circonscription des Yvelines au Palais Bourbon.

Après sa victoire face à Edwige Hervieux (Ensemble !), il est désormais député des Yvelines. Né le 8 octobre 1990 à Amiens, de parents enseignants, Benjamin Lucas poursuit toute sa scolarité à Amiens.

Après trois années de Droit à l'Université de Picardie Jules-Verne, il tourne le dos aux études pour se consacrer à la politique. "En voyant mon entourage désenchanté, je m'engage dans la politique en manifestant contre l'accession de Le Pen au second tour en 2002", explique-t-il à l'AFP.

Quatre ans plus tard, avant de rejoindre le Parti socialiste, Benjamin Lucas manifeste contre le Contrat première embauche (CPE). En fer de lance, il mobilise tous ses camarades lycéens pour manifester contre le projet imaginé par le gouvernement Villepin.

Confondateur de Génération.s avec Benoît Hamon en 2018

"J'ai découvert la force de l'engagement collectif sur un banc avec un mégaphone à la main en m'adressant aux gens pour les mobiliser", ajoute l'élu de la 8e circonscription des Yvelines. 

Étudiant en droit, il croise le chemin de l'engagement syndical puis devient le président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), dont il prend la tête jusqu'en 2018. La même année, il cofonde, avec Benoît Hamon, ancien ministre, le mouvement Génération.s. 

Après ce parcours, Benjamin Lucas, "se sent prêt" à porter ses "combats de la gauche et de l'écologie au Parlement". "Mes priorités au Parlement seront : l'éducation, le climat, la lutte contre la pauvreté, les discriminations et le racisme", précise le nouvel élu.

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité