Report du Tour de France : à Mantes-la-Jolie, on se réjouit que le tour n'ait pas été annulé

A Mantes-la-Jolie, ville hôte d'où partira la dernière étape du Tour de France le 20 septembre prochain, tout le monde se réjouit que l'événement soit maintenu. Le maire s'est déjà dit "enchanté".
Le Tour de France a été reporté de deux mois. Il aura finalement lieu du 29 août au 20 septembre.
Le Tour de France a été reporté de deux mois. Il aura finalement lieu du 29 août au 20 septembre. © MARCO BERTORELLO / AFP
Soulagement pour tout le monde : le Tour de France va bien avoir lieu. Il a été reporté du 29 août au 20 septembre et la dernière étape partira bien de Mantes-la-Jolie dans les Yvelines.

"On est plus que soulagé, on est enchanté que le tour de France puisse venir à Mantes-la-Jolie cette année. On a eu très peur parce que les conditions sanitaires auraient pu avoir pour conséquence une annulation pure et simple, mais c'est vraiment une excellente nouvelle", affirme ainsi le maire de la commune Raphaël Cognet (LR).

A ce stade, aucune mesure particulière n'est envisagée par la mairie. "On va s'adapter. Pour l'instant, nous n'avons pas eu de consignes. Les contacts que j'ai eu étaient liés au calendrier. Mais j'anticipe qu'il y aura moins de monde", a-t-il poursuivi.

Une façon également d'espérer donner le sourire à de nombreux habitants : "après cette rude période de confinement, le fait d'avoir des perspectives de fêtes populaires à Mantes-la-Jolie et dans le Mantois, c'est vraiment une nouvelle qui donne de l'espoir à beaucoup de monde", estime l'élu.  

Redynamiser le cyclisme dans la région

Du côté des associations, l'heure est aussi à la fête. "Au bout d'un moment, je n'y croyais plus ! C'est une bonne nouvelle", s'exclame Guy Wattier, président de la section cycliste l'association AS Mantaise.

Car le bénévole, qui a en charge l'organisation de la course Paris-Mantes-en-Yvelines Cycliste (annulée cette année), voit année après année son sport perdre de la vitesse.

"Je pense que cela peut redynamiser le cyclisme sur le Mantois qui s'appauvrit tristement. Cela donne de l'espoir de redynamiser un peu cette activité, de lui donner un coup de boost", veut-il croire.

Mais au-delà du côté sportif du Tour, Guy Vattier retient aussi son "côté prestigieux" et de conclure : "c'est l'occasion de faire voir que nous sommes dans une région où il y a autre chose que des problèmes. Le département des Yvelines est riche en diversités."
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport covid-19 santé société vélo économie transports