• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

A Saint-Quentin-en-Yvelines, le golf monte une tribune géante pour la Ryder Cup

Le Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines est prêt à recevoir fin septembre la Ryder Cup. / © Nicole Bappel - France 3 Paris - Île-de-France
Le Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines est prêt à recevoir fin septembre la Ryder Cup. / © Nicole Bappel - France 3 Paris - Île-de-France

Le Golf national de Saint-Quentin-en-Yvelines est prêt à recevoir fin septembre la Ryder Cup. Cette compétition (l'une des plus importantes au monde) oppose Américains et Européens. Suivie par 1 milliard de téléspectateurs, elle a lieu en France pour la première fois depuis sa création en 1924.

Par Nicole Bappel avec MT

Depuis la tribune, les joueurs semblent minuscules sur le fairway. Car la tribune est la plus haute et plus grande jamais vue pour une compétition de golf. Elle dispose de 6.600 places. Depuis le 3 juillet, 400 ouvriers sont sur le pont. Dans un mois, c'est l'ouverture de la semaine de la Ryder Cup.

"L'ambiance du départ numéro 1 lors de la Ryder Cup est unique. On a réhaussé quelque chose qui était déjà fabuleux par une tribune qui n'a jamais été mise sur un départ du 1 d'un parcours de golf", explique Paul-Ian Armitage, directeur de Golf national.

Et la meilleure place se trouve en haut à gauche, face au parcours. On y voit les joueurs s'entrainer, le départ du trou numéro 1 et une vue panoramique sur les autres trous. Mais il va falloir se lever tôt les jours de compétition et faire la queue dès 6 heures du matin.
 

Des milliers de spectateurs attendus

Car pas moins de 70.000 visiteurs par jour sont attendus. C'est la troisième compétition la plus importante au monde puisqu'elle va fédérer 1 milliard de téléspectateurs.

"Dès que les places ont été mises en vente l'année passée, on s'est dépêché. C'est comme un concert. On a eu un peu de chance, nous avons eu nos places pour tous les trois", raconte Baptiste Vekeman, un amateur belge.

D'autres tribunes et des installations pour les sponsors prestigieux ont été placées sur les 130 hectares du site. C'est tout un chantier éphémère qui durera ce que dure une Ryder Cup : une semaine.
 

Sur le même sujet

Portrait du sculpteur Denis Monfleur dans son atelier

Les + Lus