Transports scolaires : "Il a laissé les 26 gamins entre 11 et 14 ans sur le carreau et il s'est barré !", raconte un parent d'élève dans les Yvelines

Un chauffeur de bus a déposé 26 collégiens à 8 km de leur établissement scolaire, aux abords d'un lycée puis s'en est allé. Un dysfonctionnementqui provoque la colère des parents. Depuis le 1er janvier, les incidents se multiplient sur ce réseau, exploité par le nouvel opérateur Transdev.

"Dégagez du bus, c'est le terminus ! " Guillaume, ce collégien de 13 ans raconte la mésaventure qu'il a plutôt mal vécue ce matin à bord du bus de la ligne 4 qui doit le conduire à son établissement scolaire.

À 7 h 20, à la Celle-les-Bordes, lui et d'autres collégiens embarquent à bord de ce bus qui le dépose un peu avant 8 heures au collège des Trois moulins à Bonnelles. Seulement voilà, le chauffeur loupe une intersection. Et sort de son parcours. Le bus finit par arriver au lycée de Limours dans l'Essonne à 8km du collège. Le chauffeur demande alors aux enfants, 26 collégiens, "en panique et pour certains en pleurs "de descendre et puis repart.

"On trouve inadmissible que le chauffeur n'ait même pas dit : 'je me suis trompé et je vous ramène au collège de Bonnelles'", s'énerve un parent d'élève. "Il a laissé 26 gamins entre 11 et 14 ans sur le carreau et il s'est barré !", ajoute-t-il. Heureusement pour eux, les collégiens sont repérés aux abords du lycée et le proviseur de l'établissement les accueille jusqu'à ce que les parents viennent les chercher.

Ce n'est pas la première fois que des incidents de parcours se produisent sur cette ligne selon ces parents. On a "des retards, des chauffeurs qui loupent des arrêts, qui ne connaissent pas le parcours", énumère un parent "J'ai un fils qui prend ce bus qui doit arriver à 7h40 au collège, la semaine dernière, il est arrivé à 8h15 parce qu'en fait, le bus s'était perdu", raconte une autre mère qui constate que depuis le 1er janvier que "les transports sont totalement chaotiques et désorganisés" sur cette ligne. Les parents ont dû se résoudre à créer un groupe WathsApp pour s'entraider en cas de dysfonctionnement des transports.

Des perturbations depuis le 1er janvier

Depuis le 1er janvier, la ligne 4 qui part de Rambouillet jusqu'à Limours a changé de main. Ce n'est plus la SAVAC qui en est l'exploitant, mais Transdev Sud-Yvelines pour le compte d’Île-de-France mobilités. Un changement d'opérateur qui a provoqué depuis le début de l'année de fortes tensions au sein du nouvel exploitant et des perturbations sur tout le réseau de transport dans le sud des Yvelines. Des anciens salariés de la SAVAC, des conducteurs qui devaient être transférés à Transdev ont démissionné et le nouvel opérateur a dû former en urgence des chauffeurs pour assurer le service. L'opérateur a assuré avoir "déjà recruté 28 conducteurs". "20 autres devaient être embauchés d’ici le 20 janvier. Contacté, Transdev n'a, pour l'instant, pas donné suite à notre demande d'interview.

"Auparavant, sur cette ligne 4, il y avait trois quatre chauffeurs différents mais, c'étaient toujours les mêmes. Depuis un mois, ce sont des chauffeurs que les enfants ne connaissent pas", témoigne un parent qui se demande pourquoi ces nouveaux chauffeurs ne connaissent pas "leur feuille de route " avant de prendre le volant. Les parents d'élèves du collège des Trois Moulins fortement échaudés par l'incident de ce matin ont interpellé la gendarmerie et envisagent de porter plainte. " On connaît des problèmes de transport depuis quelques semaines mais ce qui s'est passé ce matin : c'est le pompon !", déplore une mère d'élève.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité