Trappes : deux morts et un blessé grave dans une attaque au couteau, l'assaillant abattu par la police

Une attaque au couteau a fait deux morts et un blessé grave, à Trappes, dans les Yvelines, jeudi matin. L'assaillant a été "neutralisé" et est "décédé", a indiqué la police.

Une attaque au couteau a fait deux morts et un blessé grave, jeudi matin, rue Camille-Claudel, à Trappes, dans les Yvelines. Le mobile de l'attaque n'était pas encore connu jeudi matin.

L'assaillant a été "neutralisé" et est "décédé", a indiqué la préfecture des Yvelines. Peu avant 11 heures, la Police nationale des Yvelines a précisé que l'opération de police était "terminée", et l"individu maîtrisé".

Assaillant neutralisé

L'auteur de l'attaque s'était retranché dans un pavillon de ce quartier de Trappes, après l'agression. Sur Twitter, les autorités ont indiqué qu'un périmètre de sécurité avait été mis en place. La Police nationale des Yvelines appelait à "éviter ce secteur" et à "respecter le périmètre de sécurité". Contrairement à ce qui avait été indiqué précédemment, le Raid n'a pas été engagé lors de l'opération.

La piste terroriste ?

L'organe de propagande du groupe Etat islamique a revendiqué l'attaque. Une information à considérer avec prudence : la piste d'un "différend familial" n'est "pas encore écartée" par les enquêteurs. Selon une source policière, les victimes décédées sont la mère et la sœur de l'assaillant.
Selon une source policière rapportée par franceinfo, l'individu était fiché S. A noter que le parquet antiterroriste n'avait pas encore été saisi jeudi en fin de matinée, a précisé le parquet de Paris à France 3 Paris Île-de-France. Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, qui s'est rendu sur place, a indiqué que l'assaillant souffrait de "problèmes psychiatriques importants". "Le profil de l'assaillant révèle plus celui d'un déséquilibré aux antécédents psychiatriques que celui d'un engagé répondant aux ordres d'une organisation terroriste", a-t-il expliqué.

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Paris Ile-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité