• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Yvelines – Il confie ses armes à un chauffeur de taxi et menace le président de la République

Il avait confié un sac rempli de deux armes de poing à un chauffeur de taxi et lui avait demandé de le déposer devant l'Élysée. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Il avait confié un sac rempli de deux armes de poing à un chauffeur de taxi et lui avait demandé de le déposer devant l'Élysée. / © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Un homme a été interpellé devant son domicile à Versailles dimanche 24 février. Il avait confié un sac rempli de deux armes de poing à un chauffeur de taxi et lui avait demandé de le déposer devant l'Élysée. Il proférait des menaces contre le président de la République.

Par Marc Taubert

L'histoire est rocambolesque. Elle implique un homme aux opinions d'extrême-droite et complotiste, et un chauffeur de taxi intrigué par le profil de son passager.

Dimanche 24 février, le chauffeur prend en charge un client à Versailles, vers 18 heures, qui demande à être déposé devant le Palais de l'Élysée (Paris VIIIe). Durant le trajet, il se présente d'abord comme étant un gilet jaune. Rapidement, le chauffeur se rend compte qu'il a des opinions d'extrême-droite et qu'il développe des thèses complotistes.

Le passager lui dit notamment qu'il entend rencontre le président de la République, dont il ne pense pas du bien. À l'approche de sa destination, il devient de plus en plus nerveux et demande au chauffeur de lui garder son sac, qu'il dit vouloir récupérer plus tard au central des taxis de Versailles, a-t-on appris auprès d'une source policière.
 

Première tentative avec une arbalète

Le chauffeur accepte, et décide de regarder le contenu du sac. À sa stupéfaction, il découvre deux armes de poing d’alarme et une gazeuse lacrymogène, et prévient la police. Il raconte également que le client a effectué la même course le soir précédent avec l'un de ses collègues mais que le sac avait lui avait été restitué. Le sac contenait alors une arbalète.

Après une rapide enquête, l'homme est identifié. Il est âgé de 52 ans et réside à Versailles. Il est (défavorablement) connu des services de police.

Il a été interpellé le soir même par la BAC de Versailles devant son domicile à 22 heures, après avoir essayé de récupérer son sac. Il a été placé en garde à vue. Il pourrait être mis en examen pour port d’armes prohibé et menace de commettre un crime ou délit sur un élu.
 

Sur le même sujet

Une partie des candidats de Cédric Villani sélectionnés par tirage au sort

Les + Lus