Thales : 1 milliard d'euros pour le programme Contact

L'usine Thalès à Cholet
L'usine Thalès à Cholet

Bonne nouvelle pour l'emploi sur le site Thalès de Cholet avec la 1ère étape du programme Contact d'équipement des armées en postes de radio de nouvelle génération.

Par Fabienne Béranger

Thales a évalué dans un communiqué distinct à "263 millions d'euros" le montant de cette "première tranche des travaux de développement" de Contact.
"Conformément à la décision de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, la DGA a notifié le 21 juin à la société Thales la première étape du programme Contact (...) pour un montant de 1,06 milliard d'euros", écrit la DGA.

33000 postes nouvelle génération pour l'armée dès 2018

Ce programme vise à "équiper les armées en postes de radio de nouvelle génération en remplacement des postes existants, en particulier les PR4G, offrant ainsi des performances accrues en termes de débit, de protection et d'interopérabilité", souligne la direction de l'armement.

Contact (Communications numériques tactiques et de théâtre) est un programme à haute valeur technologique "avec un fort potentiel à l'exportation qui pourra capitaliser sur le grand succès du PR4G auprès de nombreux pays", précise la DGA.
La Direction générale de l'armement a notifié jeudi à la société Thales la 1ère étape du programme Contact d'équipement des armées en postes de radio de nouvelle génération.Son développement et sa production "vont mobiliser les compétences de plus de 2.000 personnes en France".

La deuxième étape du programme doit permettre d'équiper les avions et hélicoptères de combat, de renseignement et de transport. La troisième "couvrira complètement le besoin aéronautique et assurera l'équipement des navires pour leurs besoins de communication au sein d'une force navale", poursuit la DGA.

Le ministère de la Défense avait annoncé le 17 avril le lancement de Contact et la notification de sa première tranche à Thales Communications.
Dans une interview au quotidien Les Echos, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait indiqué mercredi qu'il n'entendait pas remettre en cause son attribution à Thales, décidée par le gouvernement précédent.

Selon la Défense, les postes de radio Contact doivent permettre une transmission simultanée et hautement sécurisée de voix et de données et constituer "un élément essentiel de la sécurité et de la capacité d'action tactique des fantassins et des véhicules blindés déployés en opération".

Thales : un programme de 1,06 milliards d'euros


Sur le même sujet

Les + Lus