Benoîte Groult fait don de ses archives à l'Université d'Angers

Benoite Groult en 2010
Benoite Groult en 2010

L'écrivain et journaliste Benoîte Groult, 92 ans, a fait don de ses archives au Centre des archives du féminisme de l'Université  un fonds spécialisé qui abrite les legs de nombreuses figures du combat pour le droit des femmes.

Par Fabienne Béranger avec AFP

Le don de l'écrivain comprend notamment les manuscrits de plusieurs de ses romans - Journal à quatre mains (1958), Les vaisseaux du coeur (1988) et Mon évasion (2008) - mais aussi des textes inédits, des manuscrits et des tapuscrits issus de conférences, de colloques et de rencontres, de multiples contributions écrites et des lettres de lecteurs et lectrices.

Auteur de "Ainsi soit-elle" (1975), célèbre essai sur la condition féminine, et de plusieurs best-sellers, membre du jury du Prix Fémina, Benoîte Groult a notamment assuré la présidence de la Commission de terminologie pour la féminisation des noms de métiers, de grades et de fonctions (1984-1986), créé par Yvette Roudy, alors ministre des droits de la femme.

Les archives du Centre, fonds spécialisé de la bibliothèque universitaire d'Angers, vont des pionnières du féminisme comme Marie Bonnevial (1841-1918) et Cécile Brunschvig (1877-1946) aux figures actuelles comme la journaliste Florence Montreynaud, fondatrice du mouvement "Chiennes de garde".
 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus