Cet article date de plus de 9 ans

Groupe Doux : une quinzaine d'offres de reprises déposées au tribunal

Ce mardi, en fin de matinée, une quinzaine d'offres de reprise du groupe Doux ont été déposées auprès du tribunal de commerce de Quimper.
"A priori, il n'y aura pas d'autres offres", a précisé le procureur de la République de Quimper, Eric Truffery.
Le tribunal de commerce examinera ces offres vendredi prochain.  Il devrait mettre sa décision en délibéré. 
 
Un comité central d'entreprise (CCE) du groupe Doux est prévu jeudi matin à Châteaulin, dans le Finistère, la veille de l'examen des offres.
 
La principale offre de reprise émane d'un consortium, placé sous l'égide de Sofiprotéol, l'établissement financier de la filière des huiles et protéines végétales. 

Jugeant les offres de reprises "consternantes", le patron du groupe, Charles Doux, a riposté en annonçant un "plan de continuation". Ce plan pourrait être présenté au personnel ce mardi puis lors d'un CCE de jeudi prochain, selon une source syndicale. 

En lire plus sur le site de France 3 Bretagne. 

A priori, il n'y aura pas d'autres offres", a précisé le procureur de la République de Quimper, Eric Truffery.
Un comité central d'entreprise (CCE) est prévu jeudi matin à Châteaulin, la veille de l'examen des offres par le tribunal de commerce qui devrait mettre sa décision en délibéré.
La principale offre de reprise émane d'un consortium, placé sous l'égide de SofiprotéolA priori, il n'y aura pas d'autres offres", a précisé le procureur de la République de Quimper, Eric Truffery.
Un comité central d'entreprise (CCE) est prévu jeudi matin à Châteaulin, la veille de l'examen des offres par le tribunal de commerce qui devrait mettre sa décision en délibéré.
La principale offre de reprise émane d'un consortium, placé sous l'égide de Sofiprotéol
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie groupe doux