Crime de Carquefou : Le suspect mis en examen pour meurtre

Il s'agit bien d'un des 80 salariés de Fluiconnecto, un homme de 39 ans, collègue donc de Jocelyne Lescop retrouvée morte le 1er août. En garde à vue depuis jeudi, l'homme mis en examen, a été placé en détention.

Dans le cadre de l'enquête sur la mort de Jocelyne Lescop, 49 ans, dont le corps a été retrouvé bardé de plusieurs coups de couteau dans le local technique de l'usine dans laquelle elle travaillait depuis 15 ans, un homme vient donc d'être mis en examen pour meurtre.
En garde à vue depuis jeudi, il a été présenté en début d'après-midi au juge d'instruction qui a aussi décidé de son placement en détention.
Ce salarié de 39 ans avait été interrogé une première fois au début de l’enquête. Ce sont les résultats de tests ADN qui auraient mis les enquêteurs sur sa piste. Des vêtements tâchés du sang de la victime auraient été retrouvé dans sa voiture personnelle. Pour l'instant, aucune information n'a filtré sur les motivations qui seraient à l'origine de cet homicide.
C'est hier, vendredi après-midi, que les obsèques de la victime, mère de deux enfants, ont été célébrées à la Chapelle-sur-Erdre (Loire-Atlantique).

 






 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité