Notre-Dame-des-Landes : Vaste opération d'expropriations prévue ce mardi

© France 3
© France 3

Dans plusieurs lieu-dits de Notre-Dame-des-Landes débutent demain les expropriations tant redoutés par les opposants à l'aéroport. 

Par Evelyne Jousset

Pas d'écoute de la part d'Arnaud Montebourg
« Aéroport Notre-Dame-des-Landes : un ministre du gouvernement Ayrault partisan d’une remise à plat du dossier. » Les opposants avaient prévu de rappeler au moyen d'une banderole, ce que Arnaud Montebourg, aujourd'hui ministre du Redressement productif, leur avait promis lors de la primaire socialiste:   « Je vous le dis avec netteté : il faut tout reprendre depuis le début. »
Les membres de l’Association citoyenne intercommunale des populations concernées par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Acipa) ont ressorti sa position d’octobre 2011 :

« C’est exactement ce que l’on demande : tout remettre à plat et refaire le débat public puisqu’il y a de nouveaux éléments depuis que le projet a été déclaré d’utilité publique », dit Françoise Verchère, conseillère générale.

Accueil musclé 
L’élue a tenté d’interpeller le ministre ce lundi matin, avec une trentaine de militants. 
« Cinq minutes avant que le cortège officiel n’arrive, les gardes mobiles nous ont dégagés manu militari de manière à ce qu’on ne les voie pas. »
Un peu plus tard, des membres de l’Acipa se sont vu répondre par le ministre, devant la mairie de Bouguenais, que « le débat démocratique a eu lieu ».

Après 40 ans d'opposition à l'aéroport c'est, désormais, le moment crucial. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus