Saint-Hilaire-le-Vouhis 24 heures après la tornade

Ce lundi matin, les pompiers et les secours sont encore sur place pour protéger les bâtiments après le passage d'une tornade très localisée à ce village de Vendée.

L'église du village a souffert hier dimanche matin au passage de la tornade
L'église du village a souffert hier dimanche matin au passage de la tornade © Boris Vioche/F3paysdelaloire
Les images ce matin d'un village de vendée qui panse ses plaies 24 heures après le passage de la tornade :

© Boris Vioche/F3paysdelaloire
© Boris Vioche/F3paysdelaloire
© Boris Vioche/F3paysdelaloire
© Boris Vioche/F3paysdelaloire
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Le spectacle ce dimanche à Saint-Hilaire-le-Vouhis
Le spectacle ce dimanche à Saint-Hilaire-le-Vouhis © Sandrine Gadet/@F3paysdelaloire
La carte des interventions des pompiers en Vendée ce matin
La carte des interventions des pompiers en Vendée ce matin © CODIS Vendée
bourrasque et pluies = arbres déracinés
bourrasque et pluies = arbres déracinés © Sandrine Gadet/@F3paysdelaloire
A Saint-Hilaire-le-Vouhis une mini-tornade a touché le bourg dans un couloir d'un kilomètre de large provoquant des dégâts comme des toitures arrachées, ou voitures cassées.
A Saint-Hilaire-le-Vouhis une mini-tornade a touché le bourg dans un couloir d'un kilomètre de large provoquant des dégâts comme des toitures arrachées, ou voitures cassées. © S Gadet/@F3paysdelaloire
La toiture de l'église du village endommagée
La toiture de l'église du village endommagée © Sandrine Gadet/@F3paysdelaloire

Le Secours populaire français de Vendée lance un appel pour venir en aide aux personnes sinistrées. Les dons sont à adresser à: Fédération de Vendée du Secours populaire français, 17 impasse des transports, 85000 La Roche/Yon. Tél.: 02 51 36 24 29.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives archives
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter