Roselyne Bachelot la métamorphose télévisuelle en cours d'une ex-ministre angevine

Publié le Mis à jour le

Elle est la révélation TV de cette rentrée sur D8 au point d'exaspèrer le patron de M6 : un gage de réussite annoncée.

Enfin libre :

Avec l'air de celle qui n'a plus rien à perdre, libérée de toute langue de bois ministérielle, Roselyne s'amuse et cela se voit. Chaque midi sur le plateau de Laurence Ferrari, elle est nature, drôle, a le sens de la formule et l'impertinence bien française de celle qui prend la vie du côté du verre à moitié plein. Chaque jour la métamorphose d'une politique en bête médiatique opère. Elle, la députée du Maine-et-Loire a définitivement quitté ses tailleurs étincelants pour un habit de lumière dont on a oublié la facture tellement on l'écoute... enfin. Oui enfin on écoute Roselyne, toute en canines elle donne l'impression d'avoir réussi ses classes télévisuelles. Quoi qu'elle fasse elle a les accents de vérité. Lecture érotique, coup de coeur, coup de griffe; tout est un jeu et devant la caméra quoiqu'elle dise on est d'accord avec elle, le charme opère.
 

Le patron de M6  en mufle :

"Entre Grease et Roselyne Bachelot, à part qu'ils ont tout deux des talons, je ne vois pas bien l'harmonie" Nicolas de Tavernost, le patron de M6, lors d'un déjeuner confession, s'est distingué par son esprit macho et un brin inquiet par la nouvelle grille de la chaîne généraliste du groupe Canal +. Réaction immédiate de Laurence Ferrari et de la nouvelle recrue télégénique:

Elle gagne plus qu'une ministre : 

"Je suis comme le phénix qui renaît de ses cendres. Je n'ai jamais été coachée pour être une autre que moi-même. On me l'a parfois reproché, d'ailleurs. J'essaie d'être franche, naturelle. C'est pour cela que l'on m'a choisie, sans doute." explique sans fard l'ancienne élue d'Angers au magazine télé 2 semaines. Directe elle lâche même : "Je gagnerai plus d'argent que lorsque j'étais ministre".


Le meilleur de Roselyne : 


Elle lit un extrait du livre "Fifty Shades of Grey", "50 nuances de Grey" : 

Elle dit tout au Parisien :


La nouvelle vie médiatique de Roselyne Bachelot par leparisienElle se libère : 


Roselyne Bachelot se lache sur D8 : "J'ai l'air... par lezappingduweb