• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Nantes : balade au coeur des Utopiales 2012

L'écrivain Norman Spinrad / © Fabienne Béranger
L'écrivain Norman Spinrad / © Fabienne Béranger

Cette treizième édition du festival de science-fiction ne se contentera pas cette année de suivre l'actu de la science-fiction et de la science, puisque les Utopiales 2012 ont décidé de se pencher aussi sur les "Origines".

Par Fabienne Béranger

Pour Roland Lehoucq, le nouveau président des Utopiales, "ces origines sont celles de la science-fiction tout d'abord mais aussi les nouveaux regards, idées et possibles qui naissent".

Les Utopiales 2012 ce sont 150 invités de huit nationalités différentes, des tables rondes, longs et courts-métrages et des expos. Et comme on n'est que jeudi, la balade au coeur de la cité des Congrès se fait sans bousculade. L'occasion de profiter pleinement des expositions à la Cité des Congrès.

Parmi celles-ci, "Amazing science " de l'Inserm et du CEA : un détournement des couvertures d'Amazing stories. Amazing Stories est la premier "pulp" magazine de science-fiction paru en 1926. Son créateur, Hugo Gernsback souhaitait à la fois divertir et "éduquer" ses lecteurs en matière de sciences et de technologie. En détournant les couvertures de ces magazines, Inserm et CEA ont voulu poursuivre l'aventure en illustrant de réelles recherches scientifiques actuelles.

© Fabienne Béranger
© Fabienne Béranger

"Mémoire des mondes troubles" de Nicolas Fructus (auteur de l'affiche des Utopiales 2012), nous renvoie à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème avec une série de 15 tableaux photographiques tirés de vieilles plaques poussiéreuses. Images qui ont fait l'objet et de montage et de retouches avant d'être tirées et tout d'abord éditées en livre.

 / © Fabienne Béranger
/ © Fabienne Béranger

"Dernière planète avant Legoland" ou comment les AFOLS (Adults fans of Lego) ont-ils réussi à garder leurs yeux d'enfants. L'univers de la science-fiction revisité par ces fous de la briquette danoise, où Star Trek et Star Wars se côtoient. Parmi les pièces-maitresse, le croiseur "No mercy" en 20 000 pièces.

 / © Fabienne Béranger
/ © Fabienne Béranger

Les Utopiales 2012 se poursuivent jusqu'à lundi à la Cité des Congrès de Nantes mais également au Lieu Unique.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus