• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Eurial et Agrial fusionnent leurs activités laitières

© JOHN MACDOUGALL / AFP
© JOHN MACDOUGALL / AFP

Les groupes agroalimentaires Eurial, basé à Nantes, et Agrial, basé à Caen, prévoient une fusion de leurs activités laitières pour constituer, alors qu'approche la fin des quotas en 2015, le deuxième groupe laitier coopératif de France.

Par Fabienne Béranger

Au total, "la collecte de lait dépassera 2 milliards de litres, auprès des 5.200 adhérents livreurs des deux coopératives, sur un territoire couvrant la Basse Normandie, les Pays de la Loire, la Bretagne, la région Poitou-Charentes et la région Centre",
indiquent Eurial et Agrial dans un communiqué commun.

Les trois activités stratégiques majeures du nouvel ensemble seront "les fromages de chèvre, où Eurial avec sa marque Soignon occupe une position de leader incontesté depuis dix ans", "les produits laitiers ultra-frais, avec Senagral, quatrième opérateur français de ce secteur et numéro 1 des marques distributeurs (MDD)" et "les fromages ingrédients : notamment la mozzarella, activité dans laquelle Eurial est le premier producteur français", souligne le communiqué.

Les modalités de la fusion prévoient l'échange, une fois les autorités, notamment l'Autorité de concurrence, consultées, "des participations réciproques de leurs activités laitières, à hauteur de 30%", avec une mise en oeuvre effective de la fusion en 2013 et 2014.
"Agrial et Eurial partagent une vision commune de l'avenir de la filière laitière française et des changements qui s'annoncent avec la fin des quotas laitiers en 2015", soulignent les deux groupes qui précisent qu'ils sont "ouverts à d'autres entreprises laitières, notamment coopératives, qui partagent les mêmes valeurs et la même vision de l'avenir".

Eurial a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 810 millions d'euros dont 23% à l'export, avec 1.900 personnes employées, tandis que la coopérative Agrial a réalisé un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros en 2011, dont 16% hors de France, avec 7.500 salariés, dans les légumes, les boissons (cidre Loïc Raison), la volaille et le lait.

Source AFP

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus