Le Mans FC : la DNCG laisse jusqu'à l'été pour remettre les finances du club en état

Publié le Mis à jour le

Le président du Le Mans FC était entendu aujourd'hui par la DNCG, le gendarme du foot français, Henri Legarda dispose d'un sursis pour remettre les finances de son club en état jusqu'en juin

La Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG), le gendarme financier du
football français, a donné au Mans FC (L2), qui accuse un déficit de 7 millions d'euros, "un délai jusqu'à la fin de saison pour mener à bien sa recapitalisation", a annoncé le club sarthois jeudi après-midi.
Les dirigeants du club avaient été auditionnés dans la matinée à Paris par la DNCG. "Un point de situation sur les finances du club a été exposé à cette occasion.
Le club a également présenté les projets de reprise et de recapitalisation actuellement en discussions ainsi que la décision du conseil municipal concernant la vente du Centre Administratif et Sportif de la Pincenardière", avait expliqué Le Mans FC à l'issue de cette audition.
Le conseil municipal du Mans a en effet voté le rachat de la Pincenardière pour 2 M EUR, à condition que la pérennité du club soit assurée.
Deux candidats se sont manifestés pour investir dans le club: Michel Moulin, qui propose d'investir 2,5 M EUR, apportés par l'homme d'affaires Jean Fabre, et Jérôme Ducros, prêt à recapitaliser Le Mans FC à hauteur de 1,5
M EUR.
Le président du club, Henri Legarda, doit donner vendredi au Mans à 10h30 une conférence de presse


Le Mans FC : Henri Legarda entendu par la DNCG

durée de la vidéo: 01 min 11
Le Mans FC, H Legarda à la DNCG