• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans FC : Michel Moulin, un “habitué” de la pelouse mancelle en embuscade

Michel Moulin chez lui à Paris / © Willy Colin
Michel Moulin chez lui à Paris / © Willy Colin

Celui qui a fait fortune en revendant le journal gratuit "Paru-Vendu" au groupe Hersant se tient prêt en cas de crash du Le Mans FC

Par Wily Colin

Michel Moulin a été le manager général bénévole du club durant les saisons 2009-2010-2011.Une nomination qu'il doit à son ami d'alors, Henri Legarda. Mais sa "collaboration" s'est estompée au gré des différents internes et des déconvenues sportives.

En août 2012, Le Mans FC est sorti de l'ornière, de la relégation en nationale. C'est alors que l'homme d'affaire revient avec une autre "offre de service". Il propose d'apporter au club 1 M€ notamment sous forme de contrats de sponsoring via ses différentes sociétés. Il évoque dans le même temps, l'arrivée de nouveaux partenaires.

Mais en face de cette générosité, "l'ami Henri" doit se montrer conciliant. Il doit remettre à M. Moulin les pleins pouvoirs sur le plan sportif. Le patron du Mans FC lui fait du coup une contre-proposition : mettre l'argent au niveau de l'actionnariat du club...et nulle-part ailleurs. M. Moulin restant minoritaire bien sûr.

Les deux hommes ne parviennent pas à se mettre d'accord. L'échange amical vire à l'embrouille ; Henri Legarda suspectant un début de "trahison"...

Et voilà que Michel Moulin refait parlé de lui en cette fin février 2013. Il annonce qu'il se porte candidat à la reprise du club "Sang et Or". Arguant de ses réseaux et de ses réussites notamment à Istres et au PSG, il parle volontiers aux médias de son appétit pour Le Mans.

Seulement, sa proposition de prendre le contrôle du club en compagnie de l’investisseur Jean Fabre pour 5,5 M€ dont 3 immédiatement ne trouve pas un écho favorable. Elle est même jugé peu crédible par Henri Legarda, son pool d'actionnaires et aussi des journalistes de la place mancelle.
Depuis cet affront par médias interposés, les deux protagonistes ne se sont plus reparlés.

Toutefois, ce lundi, une lettre signée des actionnaires manceaux est parvenu à M. Moulin. La porte ne serait pas définitivement fermée. L’ex-manager général du Mans FC veut être le seul patron du club. Il répète à l’envi qu’il dispose d’un plan (de secours) et d’une stratégie de développement permettant de remplir la jauge du MMArena. Il animera à ce propos un point-presse la semaine prochaine ; à suivre forcément.


Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus