Pourquoi l' A831 Fontenay-le-Comte - Rochefort est un projet en sursis ?

"90 millions d'euros la minute gagnée" disent les écologistes hostiles à l'A831 / © ADRIAN DENNIS/AFP
"90 millions d'euros la minute gagnée" disent les écologistes hostiles à l'A831 / © ADRIAN DENNIS/AFP

L'autoroute aux allures d'Arlésienne pourrait avoir tout du mirage.

Par Xavier Collombier

Trop cher

4 échangeurs sur 64 kilomètres traversant le Marais poitevin soit un coût environnemental estimé à 125 millions d'euros à ajouter aux 650 millions prévus. Au total un coût de 12 millions d'euros par kilomètre. En France, le juste prix au kilomètre est estimé à 10 millions. Certaines sources parlent même d'un côut avoisinant les 900 millions au total. Cher pour gagner 24 kilomètres sur un Nantes-Bordeaux. "90 millions la minute gagnée", résument les écologistes.
Fontenay-le-Comte La Rochelle, la Vendée réclame l'A831, le chainon manquant entre les deux régions © bing.com


Pas d'autoroute sans aide publique

En janvier 2012, les conseils généraux de Vendée et celui de Charente-Maritime se sont engagés dans le financement du projet. Aujourd'hui le protocole financier semble avoir été sous-estimé. les dernières informations en provenance du SNIT, le Schéma National des Infrastructures de Transports, laissent à penser que ce projet n'est pas dans les priorités de l'État. Ce qui fâche les élus vendéens, qui s'impatientent !

Gauche et droite sur la même longueur d'onde 

Au nom du développement économique du Sud Vendée, les élus sont d'accord pour soutenir le projet. 
Le mirage de l'A831

Reportage d'Olivier Quentin, Damien Raveleau et Florence Thibert.

Arbitrage final

Le gouvernement début juin rendra ses arbitrages. 

Sur le même sujet

Eau et pesticides : la situation des Pays de la Loire

Les + Lus