• faits divers
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite
  • culture

Nantes : Goss International France, 433 salariés, placé en redressement judiciaire

Les salariés de Goss International en grève à Nantes en 2009 lors de la reprise de leur entreprise par la société chinoise Shanghai Electric / © Marc Ollivier / Maxppp
Les salariés de Goss International en grève à Nantes en 2009 lors de la reprise de leur entreprise par la société chinoise Shanghai Electric / © Marc Ollivier / Maxppp

Le fabricant de rotatives d'imprimerie Goss International France, qui emploie 433 personnes en France (110 à Nantes), a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Compiègne (Oise) avec une période d'observation de 6 mois.

Par ChT avec AFP

Goss International France, dont le siège est à Montataire (Oise), est une filiale de l'américain Goss International Corporation.
Quelque 323 personnes sont employées au siège et une deuxième usine à Nantes emploie 110 personnes, selon les chiffres de la direction. Les deux entités avaient fusionné au 1er janvier 2012.

La direction a indiqué à l'AFP qu'elle allait "évidemment collaborer avec le tribunal et l'administrateur pour étudier et favoriser toutes les options qui vont permettre de préserver le maximum d'emplois", sans s'exprimer davantage quelques instants
après la décision du tribunal. Goss International France bénéficie d'une période d'observation de 6 mois. Un administrateur a été nommé.
La société avait lancé en 2009-2010 un plan de sauvegarde de l'emploi. Fin 2010, 623 personnes étaient encore salariées à Montataire, selon la CGT.

Goss a subi de plein fouet la crise de la presse écrite, avec "une division par trois du marché depuis 2007", a souligné la direction.
"Malgré nos précédentes réorganisations le marché a continué de s'effondrer", a-t-elle ajouté.
Goss International, basé dans le New Hampshire aux Etats-Unis, avait été racheté par le chinois Shanghai Electric en 2010, l'un des plus gros industriels du pays.

Sur le même sujet

Visite du chantier de la mairie d'Olonne sur mer

Les + Lus