• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : hat-trick, le “fameux coup du chapeau” de Fernando Aristeguieta en vidéo.

Fernando Aristeguieta marque son second but de la tête / © Capture vidéo Eurosport
Fernando Aristeguieta marque son second but de la tête / © Capture vidéo Eurosport

Lundi soir, on avait cru que Fernando Aristeguieta n’avait marqué que deux buts… Pourtant la LFP lui a bien accordé celui marqué de la tête. Du coup, le buteur nantais a non seulement réalisé un triplé mais plus encore, ce qu’on appelle un "hat-trick". Explications.

Par Claude Bouchet avec Wikipédia

Décryptage en vidéo :


Fernando Aristeguieta a marqué ses trois buts  consécutifs, sur une même mi-temps. Le coup du chapeau en somme.

Le premier but (60') : Sur une interception de Filip Djordjevic, Serge Gakpe parvient à s'échapper couloir droit, avant de centrer pour la reprise du pied droit de d'Aristeguieta :
DMCloud:58651
Le premier but

Le second but (76'): Sur un corner de Vincent Bessat, Fernando Aristeguieta décroise sa tête pour tromper Millieras. La Ligue a jugé que le coup de tête du Vénézuélien amenant le but contre son camp du défenseur berrichon Rémi Fournier était de toute façon cadré :

DMCloud:58653
le second but

Le troisième but (81') : Sur un nouveau ballon de Vincent Bessat, Filip Djordjevic, ajuste un centre parfait pour Fernando Aristeguieta qui contrôle de la poitrine avant de crucifier Millieras d'une nouvelle frappe du droit :

DMCloud:58655
Le troisième but


Arrivé en janvier sur les bords de l’Erdre, Fernando Aristeguieta comptabilise déjà sept buts en 12 apparitions.

Un peu d'histoire : un hat-trick, c'est quoi ?


Selon le Oxford English Dictionary (édition de 1999), l'expression entra en usage après que le célèbre joueur de cricket HH Stephenson réussit à faire tomber trois guichets (ce qui élimine le batteur) en trois lancers consécutifs lors d'une partie du 11 anglais contre les 22 de Hallam au Hyde Park Ground à Sheffield en 1858.

Pour marquer l'événement, une quête fut effectuée en son honneur comme il était alors d'usage pour les joueurs qui venaient de réaliser un exploit exceptionnel, et H.H. Stephenson se vit remettre un couvre-chef acheté avec l'argent ainsi récolté.

S'il n'est peut-être pas le premier à réaliser cet exploit, Stephenson fut le premier joueur à recevoir un couvre-chef dans ces circonstances, ce qui explique l'expression coup du chapeau.

Et dans le football ?


Dans la définition retenue au Royaume-Uni et par la FIFA, le terme s’applique lorsqu’un joueur marque trois buts au cours de la même partie. Les tirs au but ne sont pas considérés comme des buts. Néanmoins, partout ailleurs, la définition est plus restrictive, à savoir que le triplé n'est "coup du chapeau parfait" que lorsque trois conditions sont réunies :

  • trois buts consécutifs, sans qu’un joueur adverse ni un coéquipier n'ait marqué entre-temps
  • lorsque les trois buts consécutifs ont été inscrits de façon différente, à savoir du pied gauche, du pied droit et de la tête
  • lorsque les trois buts inscrits consécutivement et sans interruption le sont lors de la même mi-temps.






A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus