Municipales 2014: Jean-Marc Ayrault ne sera pas candidat à la mairie de Nantes

Le premier ministre entend poursuivre sa tâche nationale et son action pour l'emploi, c'est ce qu'il a déclaré à notre confrère Ouest-France. "Ni comme tête de liste ni comme simple conseiller municipal" il ne sera pas des municipales 2014.

Contre vents et marées le premier ministre veut se consacrer à sa mission.

Alors que le chômage a atteint le seuil historique de millions 220.000 demandeurs d'emplois il a préféré, d'ores et déjà, annoncer la couleur et peut-être, aussi, faire taire ceux qui le verrait quitter Matignon avant les municipales. Une page se tourne donc complètement pour celui qui était à la tête de la ville de Nantes depuis 1989. Ce que l'on apprend c'est, qu'en accord avec Patrick Rimbert à l'époque premier adjoint et aujourd'hui maire de Nantes, il s'était présenté en 2008 " pour préparer la montée aux responsabilité politiques d'une nouvelle génération ". Ce que confirme Patrick Rimbert " Cette déclaration correspond à ce qu’il est. On avait échangé sur le sujet. C’était clair dans sa tête depuis longtemps. Il n’est pas du genre à jouer sur plusieurs tableaux, à mettre en place des parachutes. "

Plusieurs candidats en lice

D'ici l'été une primaire aura lieu, au sein du PS, pour désigner la personne la mieux placée pour porter les couleurs de la majorité et surtout poursuivre le travail accompli depuis 1989, année où Jean-Marc Ayrault est devenu le premier magistrat de la ville. 
On parle de plusieurs candidats dont Johanna Rolland, 34 ans, adjointe à la jeunesse et à l'éducation. Son ascension rapide et sa médiatisation la mette en position de dauphine. Il y a un an dans un article du journal la Croix elle déclarait « La parité reste un vrai combat en politique même si la question ne s’est pas posée pour moi, car on m’a fait confiance et donné des responsabilités ». Interrogée sur sa candidature le jeune femme se retranche derrière les décisions qui seront prises d'ici juin, mais la déclaration de Jean-Marc Ayrault devrait accélérer les "entrées en campagne" car après des personnalités aussi fortes il va falloir se faire un nom et une place. 

Réactions des nantais et positions de Patrick Rimbert le maire actuel et Johanna Rolland, les deux possibles candidats à la succession

Reportage Stéphanie Pagrimaud et Vincent Raynal