Ancenis : opération contrôle traçabilité au péage par des éleveurs en colère

Opération filtrage ce matin d'éleveurs de volailles et de porcs aux péages d'Ancenis, du Mans et à la Gravelle en Mayenne. Stéphane Le Foll ce matin estime "possible" une hausse de 0,25€ du cours du kilo de porc vendu au cadran.

Deux camions à Ancenis ont été partiellement vidés et leur cargaison jetée sur la chaussée par les producteurs de viande.
Deux camions à Ancenis ont été partiellement vidés et leur cargaison jetée sur la chaussée par les producteurs de viande. © Olivier Quentin

Filtrage des camions 

À Ancenis,  après Corzé il y a une semaine et toujours au péage, à partir de 4 heures du matin et jusqu'à 6 heures une trentaine de poids lourds ont été contrôlés par des éleveurs de volailles et de porcs de Loire-Atlantique et du Maine-et-Loire. Une manifestation, une opération de la "police des viandes" autoproclamée par le syndicat agricole majoritaire la FDSEA (fédération départementale du syndicat des exploitants agricoles), sous le regard passif des gendarmes.

Le filtrage des camions ce matin
Le filtrage des camions ce matin © Olivier Quentin

2 camions vidés

2 chargements ont été partiellement vidés sur la chaussée par les éleveurs. Le premier contenait de la "volaille non identifiée", l'autre de la charcuterie sans le logo "VPF/Porc français".
Les agriculteurs suspectaient la marchandise de parvenir d'Allemagne.

Sus aux Allemands

Pour les éleveurs ligériens en colère, c'est la faute de l'Allemagne. Les éleveurs d'Outre-Rhin profiteraient de charges sociales moins élevées qu'en France, avec des salaires pour les ouvriers agricoles et les personnels des abattoirs allemands autour des 4€ de l'heure. Les cours seraient au plus bas et l'élevage porcin hexagonal serait en train de creuser sa tombe. Le kilo se négocie actuellement autour de 1€45 le kilo à l'achat pour l'éleveur. Selon le syndicat FDSEA, il faudrait que son cours soit au alentour de 1€75 pour être rentable. 
Cette opération s'inscrit dans le cadre d'une mobilisation en vue d'une manifestation nationale à Paris le 23 juin prochain.

Les déclarations de Le Foll

Ce matin, sur France Info, le Ministre sarthois de l'agriculture a réagi à la colère des éleveurs. Il estime "possible" d'atteindre 25 centimes de hausse par kilo pour le cours du porc. 
"Je vais organiser et forcer chacun dans la filière à faire en sorte qu'on augmente le prix".

PSG : Le Foll cible les "petits snipers" de l... par FranceInfo
Les camions contrôlés ce matin
Les camions contrôlés ce matin © Olivier Quentin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture viande de cheval institutions européennes