Hellfest : I'm going to the Extreme Market, un marché d'enfer

L'extreme market pour s'habiller métalleux de la tête aux pieds / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
L'extreme market pour s'habiller métalleux de la tête aux pieds / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire

Si vous arrivez au hellfest en "civil" genre col Claudine et escarpins, la solution pour avoir le look adéquat très vite c'est l'Extreme Market.

Par Fabienne Béranger

Monika vient d'Ariège. Tout l'été, elle sillonne les festivals. Une bonne manne financière car le gros de son chiffre d'affaires se fait à 70% environ sur ce genre d'événements. Le reste des ventes se fait en ligne. Elle vend des vêtements, Tshirts en tête : 15 euros en moyenne.
Monika au Hellfest / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
Monika au Hellfest / © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire
 Yui vient d'Allemagne. 15 à 20% de ses ventes se font sur le web, le reste c'est lors de festivals aussi. Il est spécialisé dans les bottes, les grosses bottes. comptez 160 euros en moyenne.
Yui au Hellfest / © Fabienne Béranger -France 3 Pays de la Loire
Yui au Hellfest / © Fabienne Béranger -France 3 Pays de la Loire

Pour compléter votre tenue, un patch : 4 euros la bête environ. Ou encore une corne : 25 euros en moyenne. 

Et puis de quoi réveiller définitivement le métalleux qui est en vous : les CD, 10 euros en moyenne. Certains viennent ici avec une liste à la main. Pour Bleu, un des responsables du label et distributeur  Season of Mist, un festival comme le Hellfest est l'occasion de "rencontrer la clientèle, on a besoin du contact".

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus