• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Ils nous annonçaient un été pourri fin mai

L'été est chaud, ils nous annonçaient la pluie à tous les étages à la fin du mois de mai. / © Jean-Marc LOOS / MAXPPP
L'été est chaud, ils nous annonçaient la pluie à tous les étages à la fin du mois de mai. / © Jean-Marc LOOS / MAXPPP

Météo Consult était formel l'été serait pourri. Aujourd'hui après 15 jours de très beau temps et la canicule qui pointe, nous n'aurions rien compris. Retour sur des prévisions à la noix.

Par Xavier Collombier

Ce qu'ils disaient

  • "En regardant ce qui s’est passé lors des années où les printemps étaient maussades, on constate qu’à plus de 80%, ils étaient suivis d’étés frais et maussades."
  • "une anomalie froide pendant les trois mois de l’été (juin, juillet, août) conjuguée à des précipitations excédentaires"
  • "Depuis 2000, aucun printemps maussade n’a été suivi d’un bel été".
  • "les statistiques des 50 dernières années montrent que «les printemps pourris sont suivis, dans 70% des cas, d’un été plutôt frais et humide»"
Météo Consult était certain du diagnostique. Deux mois après ces prévisions catastrophe, oui c'était de l'intox. En même temps, il y avait une marge d'erreur de 20% me direz-vous.
Pensez à vous hydrater en période de forte chaleur / © Olivier Quentin
Pensez à vous hydrater en période de forte chaleur / © Olivier Quentin

Comme l'expliquait Slate, fin mai,  après avoir interrogé Etienne Kapikian, prévionniste à Météo-France : "les modèles météorologiques internationaux, les mêmes que ceux que Météo Consult a interprétés, aboutissent à une conclusion nettement plus équilibrée. Selon lui, les mois de juillet et août devraient être... ni chauds, ni frais."
En météo, la prime n'est donc pas à l'audace ou à la prise de risque. Seulement voilà, sevré de soleil au printemps, nous voulions savoir. Nous étions prêt à tous pour sortir du gris et notre penchant naturel à la sinistrose bien française a été alimentée par des Cassandre météorologues.

Ce qu'ils disent aujourd'hui

Et c'est reparti, un seul mot d'ordre CANICULE. "on pourra parler de températures caniculaires de dimanche à jeudi du sud-ouest au centre-est, et de lundi à mercredi soir (ou jeudi) pour les régions du Centre-Ouest et du bassin parisien. La fin de ces très fortes chaleurs sera marquée par une offensive orageuse violente à partir de mercredi soir et surtout jeudi" mais Météo-Consult joue dorénavant la prudence en ménageant le suspens; "les records ne seront certainement pas atteints ni battus : les mois de juillet 2006 et 2003 avaient été encore plus chauds".
Ouf après l'été pourri, nous aurons donc la presque-canicule.
L'été s'ra chaud

 

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus