“J'assume mes actes, la nouvelle génération ne doit pas payer pour nos conneries” Jacky Durand, confidences courageuses d'un dopé du Tour 98

Cecile de Menibus Richard Virenque Astrid Veillon et Jacky Durand / © DERUSSIT XAVIER / MAXPPP
Cecile de Menibus Richard Virenque Astrid Veillon et Jacky Durand / © DERUSSIT XAVIER / MAXPPP

Sur le site internet d'Eurosport, le coureur mayennais, a su trouver les mots justes après les révélations du Journal Le Monde la veille du rapport de la commission sénatoriale sur le dopage.

Par Xavier Collombier

"J'assume"

"Je pense à un Thibaut Pinot, qui termine 10e du Tour à 22 ans, ou à un Romain Bardet. Et je ne veux pas qu'on les discrédite sous prétexte que notre génération a fait des conneries. Notre sport est bien plus propre aujourd'hui, je veux que les gens le comprennent."

Jacky Durand le coureur originaire de Ballot assume avec courage ses actes.
Le Monde, mardi soir, a cité son nom avec ceux de Laurent Desbiens, Frédéric Moncassin et Pascal Chanteur, et bien sûr ceux de Pantani et Ulrich.. 98 le Tour de la honte, selon le journal.
Jacky Durand, sur le site web d'Eurosport, n'a qu'un seul souhait.

"Je n’espère désormais qu’une chose: que le Sénat qui balance des noms en pâture apporte de véritables propositions en ce qui concerne les réformes antidopage. Sinon, toutes ces déclarations n’auront pour autre effet que de décrédibiliser notre sport, qui a fait sa révolution en matière de lutte antidopage avant la majorité des autres fédérations."









 

Jacky Durand lors d'une course à Tours en 2002 / © AFP
Jacky Durand lors d'une course à Tours en 2002 / © AFP




D'autres sports concernés

Par regroupement, les journalistes du monde ont trouvé les noms des cyclistes dopés alors que le Sénat, très hypocritement a juste donné les lots des coureurs contrôlés positifs sur le Tour 98. Comme le souligne, justement, Jacky Durand "Nous avions ainsi accepté que toutes nos analyses soient conservées afin d’améliorer et d'accélérer la recherche en ce qui concerne la détection de l’érythropoïétine, et ce, à titre anonyme." Aujourd'hui le monde du cyclisme a l'impression ,après le travail des sénateurs, d'être un petit peu les dindons de la farce. 
Dans le rapport on se rend compte qu'aucun sport, à commencer par le sport amateur et les salles de musculation, n'a ou n'échappe au dopage. En 2012, l'agence Française de lutte contre le dopage a effectué plus de 10 000 contrôles, le rapport sénatorial reprend les résultats dans ce tableau (une information citée par le Huffingtonpost.)
Ce contenu n'est plus disponible

La réaction de Jean-René Bernaudeau, le directeur sportif du team Europcar-Vendée

Le Directeur sportif vendéen, suite aux révélations du Monde et aux discours des sénateurs ne dit pas autre chose, le Tour n'est plus le paradis du dopage et d'autres sports continuent à être gangrenés par ce fléau.
Dopage et rapport réaction du Team Europcar

 

Sur le même sujet

Archive avril 2015 : arrêt projet la médiathéque

Les + Lus