FC Nantes : Waldemar Kita tape du poing après le fiasco Touré et les points probablement perdus

© Maxppp
© Maxppp

Dans l'Equipe, le propriétaire donne raison à Filip Djordjevic qui estimait que faire rentrer Touré "était une erreur d'amateur" de la part du FC Nantes. Par ailleurs Maxime Bossis, s'en prend lui aussi à la direction du FC Nantes.

Par Xavier Collombier

"Il a raison"

Dans l'édition en Ligne du quotidien sportif, Waldemar Kita, essaye de justifier l'erreur du staff nantais, qui a fait rentrer Abdoulaye Traoré - pourtant suspendu - lors de Nantes-Bastia. Pour lui les vacances, et les multiples démarches administratives expliquerait le fiasco:  "le processus de récupération des informations n’est pas le même entre la Ligue et la Fédération - parce qu’il ne PAS faut oublier qu’on parle d’un joueur amateur -. On a eu beau mettre une permanence pendant les vacances, ça n’a pas suffi. On cherche encore à comprendre."
Mais on retiendra surtout de cette interview longue et sans langue de bois, le soutien affiché par le propriétaire du club à son joueur phare Filip Djordjevic. L'attaquant dans la presse pointait du doigt une erreur d'amateur et affirmait que "80% des employés du club ne faisaient rien".
Réponse de Kita.

Filip, ça fait six ans qu’il est là. C’est le plus ancien, il connaît bien le club. Sur certaines choses qu’il a dites, il a certainement raison.


Restructuration en vue ?

Après la rélégation du club en 2009, Waldemar Kita avait abandonné le plan social projeté devant les fortes oppositions suscitées par le projet. Dans l'Equipe, le spectre d'une restructuration devient de plus en plus clair. 

Quand je suis arrivé, j’ai voulu faire une analyse, mais je me suis fait insulter. Ce n’était pas une question de mettre des gens au chômage. Je voulais simplement réorganiser le club. Aujourd’hui, nous avons un staff administratif et financier très important avec des postes doublés. Si ce que j’ai dit il y a cinq ans ressort aujourd’hui, c’est que j’avais raison. Il va falloir se pencher sur le problème.

Maxime Bossis allume la direction du club

Toujours dans l'Equipe, mais dans son édition papier du jour, le grand défenseur historique du FC Nantes et du jeu "à la nantaise", pique au vif la direction du FC Nantes.

"Ça peut arriver mais c'est une sacré bourde de plus, et là, c'est un sacré truc. (..) il y a eu aussi l'affaire Bangoura. Je ne suis pas fan de la direction actuelle et c'est réciproque".

Le retraité de Vigneux-de-Bretagne conclut "le club a connu une dizaine d'entraîneurs différents, c'est contraire aux valeurs du FC Nantes."
"J'espère que l'équipe va réagir mais il faut arrêter d'évoquer le poids de l'histoire". explique Maxime Bossis. / © Norbert FALCO / MAXPPP
"J'espère que l'équipe va réagir mais il faut arrêter d'évoquer le poids de l'histoire". explique Maxime Bossis. / © Norbert FALCO / MAXPPP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus