• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Le Mans FC : pourquoi le redressement judiciaire est plutôt une bonne nouvelle

Henri Legarda n'est plus le président du Mans FC / © MaxPPP
Henri Legarda n'est plus le président du Mans FC / © MaxPPP

Le tribunal de commerce du Mans a prononcé le redressement judiciaire du club aux 14 millions de déficit. Ce que cette décision signifie.

Par Xavier Collombier

La décision du tribunal de commerce

Assigné par l'URSSAF pour une dette de 213 000 €, Le Mans FC est placé en redressement judiciaire avec une période d'observation de 6 mois et la désignation d'un administrateur judiciaire.

Pourquoi c'est plutôt une nouvelle positive

  • Pas de liquidation judiciaire. Comme pour toutes les entreprises, le redressement judiciaire permet de liquider le passif et de repartir sur des bases financières saines afin de pouvoir trouver un repreneur.
  • Exit Henri Legarda. Suite à la décision du tribunal il n'est plus officiellement à la tête du club. L'administrateur aura pour charge et pour mandat de trouver dans un délai relativement court une solution de reprise. Nous sortons d'une longue période d'incertitude où les acteurs du dossier donnaient l'impression de faire du sur-place. Nous avons maintenant un calendrier et un objectif à atteindre, au risque de voir disparaître définitivement le club si aucune solution n'est trouvée avant 6 mois.

Quelle conséquences sur le plan sportif

  • La stratégie de défense, on l'a vu hier au tribunal administratif, de l'ex-Président du Mans FC vis à vis des instances fédérales du football a été malgré tout finement jouée. Hier le rôle auto-proclamé de la FFF d'arbitre du foot français a été remis en question par des juges. Ce que n'est pas la Direction nationale de contrôle de gestion de la Fédération (la fameuse DNCG).
  • L'administrateur judiciaire devant cette même DNCG a toute légitimité pour défendre la position du club manceau. C'est son intérêt de voir évoluer le club en National. Comment céder même pour un euro symbolique un club en division d'honneur ? Qui est aujourd'hui partant pour financer un club amateur dans un stade où le coût d'un moindre match est estimé à quelques dizaines de millier d'euros ?

Un enjeu pour les prochaines municipales

Solidaire jusqu'au bout d'Henri Legarda. Le Maire du Mans va pousser logiquement maintenant pour trouver rapidement une solution afin de mettre fin à une saga économico-judiciaire forcément préjudiciable à l'approche de la campagne pour les municipales de 2014. Le Mmarena coûte aujourd'hui 1200 € par foyer fiscal manceau. En cas de disparition du club résident, les spécialistes envisagent un coût supplémentaire annuel de 27 € pour le contribuable pour éponger la compensation financière arrondie par le maître d'oeuvre Vinci à 2,3 millions d'euros.

A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus