• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Marie Perron, l'Amazone du Thoureil

Un ancien village de mariniers qui s'étire le long de la Loire, entre Angers et Saumur. / © Collection Watier/Maxppp
Un ancien village de mariniers qui s'étire le long de la Loire, entre Angers et Saumur. / © Collection Watier/Maxppp

Marie Perron est présidente de l'association des mariniers du Thoureil. Marinière en fait, une fille tombée dans la Loire quand elle était toute petite, un marinier donc ! Enfin une fille, qui a du tempérament ! Comme la Loire.

Par Christophe Turgis

La rencontre

marie perron amazone du thoureil

 

L'atelier de la Carpe Cuir

De son nom savant Cyprinus Carpio, les pêcheurs ont donné à cette carpe le nom de Carpe Cuir du fait de sa particularité physique rare chez les poissons. La Carpe Cuir n'a pas d'écailles ! Elle vit dans les eaux douces et tranquilles.

Si l'Alsace a sa route touristique de "la carpe frite", le Thoureil a son atelier de la Carpe Cuir ! C'est le nom de la maison de Christian Jung, sabotier de son état.  Christian est un enfant du pays, il est né sur l'autre rive du fleuve, parti s'installer en Brière, il est finalement revenu ici, préférant le paysage de la Loire à celui des marais.

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis
 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis


Les sabots faits de bois de hêtre et de cuir de vachette ne se vendent plus autant qu'autrefois, alors Christian a diversifié sa production vers des objets en cuir comme des ceintures, ou plus original, des petits bijoux. Les touristes s'arrêtent au Thoureil pour profiter du panorama et acheter chez lui un petit souvenir de leur périple ligérien. Ou s'initier à la pêche !

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis


Le sabotier pêcheur des bords de Loire

L'initiation à la pêche est l'autre activité du sabotier, une activité estivale originale. Christian accueille les touristes pour les initier à la pêche en rivière, découvrir les berges s'approcher de l'eau. 
Il part 3 ou 4 heures avec une famille, pour permettre aux petits comme aux grands d'acquérir les techniques de base pour ne pas rentrer bredouille. Découvrir la nature, comment la Loire a structuré le paysage, comment elle se déploie au moment des crues, ou se réduit à l'étiage, et quels écosystèmes se sont adaptés aux variations du fleuve.
Et ramener le produit de la pêche pour le dîner !

 / © Christophe Turgis
/ © Christophe Turgis

 

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus