Laval - Brest : 2-1 les Tangos n'ont pas dit leur dernier mot

Les Tangos font souffler le froid puis le chaud / © Franck Dubray / MAXPPP
Les Tangos font souffler le froid puis le chaud / © Franck Dubray / MAXPPP

Il faut dorénavant se méfier du Stade Lavallois. Un jour c'est la déconfiture -3 à 0 à Istres- et puis le match suivant c'est le réveil -2-1 face au Stade Brestois. Les Tangos doivent apprendre à devenir constant.

Par Xavier Collombier

Même pas peur

Benkamenga ouvre la marque pour Laval dans les vingt premières minutes du match. Lesoimier égalise au début de la deuxième période. L'égalisation galvanise les attaquants lavallois. Une première tentative échoue avec un gardien breton sur le qui vive. Baby reprend victorieusement un centre de Djemia, les Tangos n'ont plus qu'à tenir face aux assauts bretons jusqu'au coup de sifflet de l'arbitre. Efficacité, maîtrise, Laval a changé de visage, transfiguré comme il y a 15 jours face à Angers SCO.

Apprendre la constance

Lanterne rouge au début du championnat, à la limite de la rélégation la saison passée sauvée lors de sa dernière journée face au Mans FC. Laval a surpris son mode face à Angers. Le leader en a encore la chaire de poule. Ce 4 à 1 à domicile sommera le réveil lavallois. 
Après un aussi beau coup, on pensait les Tangos sortis de l'ornière, et patatra, à Istres c'était la douche froide; 3-0 et retour aux doutes. Début septembre, le coach Hinschberger considérait le début de saison comme "irréaliste". À charge pour lui d'apprendre à ses hommes le réalisme d'un championnat, où chaque match doit se jouer avec constance pour arriver au bout. La ligue 2 ce n'est pas du poker à chaque rencontre.

Le classement

Le classement à l'issu de cette 8ème journée du championnat de Ligue 2 / © Capture LFP
Le classement à l'issu de cette 8ème journée du championnat de Ligue 2 / © Capture LFP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus