Comment a été désignée Laurence Garnier tête de liste UMP aux municipales à Nantes ?

Un sondage de notoriété devait départager les trois derniers finalistes, comment la commission d'investiture du parti de Jean-François Copé a-t-elle choisi ?

Laurence Garnier avec François Fillon
Laurence Garnier avec François Fillon © LaurenceGarnier2014 sur Flick'r
##fr3r_https_disabled##

Le sondage de notoriété a-t-il été utilisé ?

Par deux fois, la commission nationale des investitures du parti crée par Alain Juppé avait reporté sa décision. Un sondage de notoriété devait départager les trois candidat : Laurence Garnier, Julien Bainvel et Marie-Anne Montchamp...
Dans le huis-clos de la rue de Balard hier soir, Laurence Garnier a été choisie par la commission. Le patron de la Fédération UMP de Loire-Atlantique, François Pinte l'a annoncé, le premier hier soir, sur son compte Twitter.

Comment ont été départagés les candidats ?

 Le parti socialiste nantais ironisait hier soir sur la manière de choisir Laurence Garnier. Un parti qui pourtant à Nantes n'a pas non plus utilisé le processus des primaires si cher au parti majoritaire.

Cet après-midi, Laurence Garnier a confirmé à notre reporter Thierry Bercault que le sondage de notoriété a été déterminant dans le choix de la commission sans préciser exactement comment. Johanna Rolland la candidate socialiste à la mairie de Nantes sur sa page Facebook prenait acte de la désignation de sa challenger. 

Julien Bainvel, Laurence Garnier et Marie-Anne Montchamp
Julien Bainvel, Laurence Garnier et Marie-Anne Montchamp © France 3 Pays de la Loire


Julien Bainvel fait-il partie du ticket UMP ?

Les quelques divergences sur des sujets de société et d'aménagements à Nantes les ayant empêché de proposer un ticket commun ne devraient pas faire obstacle à un ralliement. Les premières déclarations du candidat malheureux vont en tout cas dans ce sens.

Marie-Anne Montchamp va-t-elle repartir dans le Val de Marne ?

Laurence Garnier n'a pas appelé Marie-Anne Montchamp hier soir après son investiture.  Nos confrères de Télé Nantes en ont eu la confirmation tard hier soir. 
Laurence Garnier


Les dernières déclarations de l'ancienne ministre de François Fillon et de Dominique de Villepin, remettant en cause la commission d'investiture quitte "à être une dissidente de l'UMP" n'ont pas été du goût de François Pinte qui en appelait à l'arbitrage de Jean-François Copé.
À Emmanuel Faure, il y a 10 jours, l'ancienne ministre reprenait ses arguments pour se maintenir candidate. Aujourd'hui, Marie-Anne Montchamp n'a pas officiellement réagi à la désignation par l'UMP de Laurence Garnier.
##fr3r_https_disabled##


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 les républicains
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter