• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Vritz : le mari d'Anne Barbot placé en garde à vue

Didier Barbot le 26 mars 2013 à son domicile / © Laurent Combé / Maxppp
Didier Barbot le 26 mars 2013 à son domicile / © Laurent Combé / Maxppp

Rebondissement dans l'affaire de la disparition d'Anne Barbot à Vritz en Loire-Atlantique en mars dernier, le corps de la jeune femme avait été retrouvé calciné dans le coffre de sa voiture quelques jours plus tard, son mari et une amie ont été placés aujourd'hui en garde à vue

Par Christophe Turgis

Les gendarmes ont placé en garde à vue le mari d’Anne Barbot disparue sur le trajet de son travail le 16 mars dernier, et dont le corps avait été retrouvé le 28 mars, par un joggeur, dans sa 306 calcinée, à Saint-Michel-et-Chanveaux dans le Maine-et-Loire.

Une femme proche du mari a également été placée en garde à vue. Les gendarmes ont investi le domicile où vivait Anne Barbot, à Vritz (Loire-Atlantique), pour procéder à de nouvelles recherches techniques et scientifiques.

Fin mai, Didier Barbot avait voulu mettre fin à ses jours, tout près du lieu où sa femme avait été retrouvée morte. Il avait avalé des barbituriques et tenté de s'asphyxier avec les gaz d'échappement de sa voiture.

Âgée de 38 ans, Anne Barbot avait disparu après qu'elle avait quitté le domicile conjugal pour se rendre à son travail à Candé vers 7h du matin. Une marche d'appel a témoins, appelée ''maillon de l'espoir'', avait été organisée le samedi 23 mars, à Candé dans le Maine-et-Loire. Le corps d'Anne Barbot était retrouvé calciné non loin de là le 28 mars.

A lire aussi

Sur le même sujet

Nantes : le samedi 6 avril 2019, la vidéo de manifestants pris au piège d'une "nasse" fait polémique

Les + Lus