• faits divers
  • société
  • économie
  • sport
  • football
  • Insolite

Nantes : une évasion spectaculaire et violente depuis le CHU ce matin

Le Chu de Nantes / © maps
Le Chu de Nantes / © maps

C'est la CGT pénitentiare qui a donné l'information, un détenu "particulièrement signalé" s'est évadé lors d'une extraction médicale au CHU de Nantes vers 10h, 

Par Christophe Turgis

Pour la CGT Samuel Gautier précise : "Cette évasion s’est déroulée dans des conditions assez violentes puisque le détenu n’a pas hésité un seul instant pour s’en prendre aux collègues en charge de l’extraction et à des personnels civils.

Arrivé à l’hôpital, le détenu s’est débattu et a infligé plusieurs coups de lames de cutter aux agents, les blessant aux jambes et aux mains pour 2 d’entre eux. Il a réussi à s’enfuir et un gardien s’est mis à sa poursuite. Le détenu a d'abord arrêté un véhicule et a menacé la personne pour le prendre en otage et dans le but de lui voler sa voiture. Le gardien s’est interposé, a tenté de maîtriser le détenu mais a reçu à son tour des coups de cutter. Le détenu a réussi à s’enfuir à bord d’un scooter.


Une évasion préparée ?

Trois gardiens ont été blessés, selon les cas, à la main, au visage et aux jambes et celui qui a été blessé aux jambes devait subir une opération pour sa blessure jugée "sérieuse". Le détenu, "particulièrement signalé" et "libérable en 2025 selon la CGT", est ensuite parvenu à s'échapper.

"Le détenu avait une blessure à la cheville, donc la pratique c'est de les transférer sur l'hôpital pour faire des examens complémentaires", explique Samuel Gauthier. "Ces faits graves montrent à quel point les extractions médicales sont particulièrement sensibles et que les détenus sont prêts à tout pour se faire la belle". "On pense, l'enquête le déterminera, qu'il avait des complicités puisqu'il est monté sur un scooter et du coup a réussi à s'enfuir. Je pense que le détenu avait minutieusement préparé son coup".


Condamné pour tentative de meurtre

"Il y a bien eu une évasion ce matin, lors d'une extraction, alors que le détenu se trouvait au CHU et trois surveillants ont été blessés", a confirmé le parquet de Nantes. "Nous avons délivré et diffusé un mandat de recherche et les forces de police disponibles sont mobilisées".

La procureure de la république de Nantes Brigitte Lamy, précise : Stéphane Goetz, âgé de 27 ans, avait été condamné à 10 ans de prison par la Cour d'assises de Brest en février 2012 pour avoir participé à une fusillade à Brest au cours de laquelle un homme avait été tué. Il a fait appel de cette condamnation. De ce fait il est actuellement libérable en 2015, la décision n'est pas définitive du fait de son appel . Donc on ne peut dire qu'il est libérable en 2025.
Par contre une personne condamnée par la cour d'assises reste détenue jusqu'à ce que la cour d'assises d'appel statue. La date de 2015 est la date de libération suite à l'exécution de toutes les autres condamnations sans tenir compte de celle de la cour d'assises qui n'est pas définitive.
Il est de plus mis en examen par un juge d'instruction de la JIRS de Rennes pour des faits de vols en bande organisée . il est également mis en examen à Rennes pour une tentative d'assassinat sur un codétenu .

Sur le même sujet

travaux pont de Cheviré

Les + Lus