Cet article date de plus de 7 ans

Municipales à Angers : Béchu sort des urnes en tête devant Béatse

Devancé en 2008 de 667 voix par Jean-Claude Antonini, le maire socialiste sortant de l'époque, l'UMP Christophe Béchu vire en tête à l'occasion de ce premier tour des Municipales 2014 avec 35.91% des voix.
L'UMP Christophe Béchu arrive en tête au premier tour
L'UMP Christophe Béchu arrive en tête au premier tour © France 3 Pays de la Loire

Ce que l'on retient de ce premier tour

Angers, fief de gauche depuis 1977, pourrait bien changer de couleur même si le candidat UMP était attendu à 40% des voix à l'issue de ce premier tour. "Se retrouver dans une situation où j'ai près de dix points d'avance sur le sortant et avec des écarts de score qui sont importants, c'est pour moi d'abord et avant tout une satisfaction à l'issue de ce premier tour", estimait dimanche soir Christophe Béchu.

Avec 26.77% des suffrages exprimés, Frédéric Béatse, le maire sortant PS, est donc mis en ballottage par l'UMP mais aussi par le candidat Divers gauche, Jean-Luc Rotureau qui, avec 16,21% des voix se maintient au second tour.
Laurent Gérault, la candidat UDI obtient 7.44% des uffrages exprimés.

"La gauche est majoritaire à Angers ce soir et j'appelle maintenant aux responsabilités de chacun pour construire cette victoire", a lancé hier soir Frédéric Béatse.

Le scénario possible du second tour 

A Angers, le scénario d'une triangulaire est envisageable.
Hier soir, le candidat dissident de gauche Jean-Luc Rotureau n'avait donné aucune consigne de vote pour le second tour et pourrait donc venir jouer les trouble-fêtes, en desservant Frédéric Béatse. Pour lui, "une décision politique (...) doit être prise sur la base d'un projet". Il a remis sa décision à mardi.
De son côté, pour être élu, Christophe Béchu aurait besoin des voix des électeurs de l'UDI, dont la liste menée par Laurent Gérault a réuni 7.44% des suffrages lors de ce premier tour.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections municipales 2020