• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

FC Nantes : une défaite et des regrets face à Monaco

La désillusion de Deaux après le deuxième but de Monaco inscrit par Raggi. / © VALERY HACHE/AFP
La désillusion de Deaux après le deuxième but de Monaco inscrit par Raggi. / © VALERY HACHE/AFP

Les Canaris se déplaçaient sur le Rocher pour affronter Monaco pour le compte de la 32ème journée de Ligue 1. Combatifs et appliqués, ils n’ont pas su concrétiser leurs occasions et se sont heurtés à des Monégasques plus réalistes.

Par Valentin Gaborieau

Le film du match

Côté Nantais, on prend les mêmes que face à Bordeaux et on recommence. Enfin, presque. Seul Birama Touré remplace Rémi Gomis, incertain car touché à un mollet, dans la formation en 4-2-3-1. Riou et Djordjevic toujours blessés, Dupé débute pour la deuxième fois en tant que titulaire et Shechter prend une nouvelle fois le front de l’attaque.

Comme attendu, en début de partie, la possession de balle est monégasque mais les Nantais sont pressants et au contact. Dupé se montre appliqué, en sortant bien sur un corner puis en captant une frappe lourde de Fabinho.

Chanceux, Cissokho l’est suite à une main commise dans la surface de réparation. Benoît Millot, l’arbitre de la rencontre, préfère ne pas siffler. Tant mieux pour les Canaris, il y avait très clairement pénalty pour les monégasques…

Imprécis dans les transmissions, les Canaris ne parviennent pas à inquiéter leurs adversaires. Ils se font punir par Rodriguez qui décoche une frappe du pied gauche à l’entrée de la surface de réparation (1-0, 18’). C’est le 19ème but encaissé par les Canaris à l’extérieur cette saison. Cependant, ce but n’aurait pas dû être valable puisqu’il est entaché d’une position de hors-jeu de Berbatov au départ de l’action.

Hors-jeu qui sera justement sifflé une minute après lorsque Berbatov, totalement seul, hérite d’un ballon au deuxième poteau pour le pousser dans le but vide.

Perturbés, les Nantais tentent de répondre avec Itay Shechter, dans tous les coups après ce but. Les Nantais essayent tout d’abord avec une frappe de l’Israélien, non cadrée, à l’entrée de la surface. Une nouvelle fois à l’offensive, Shechter trouve Touré, qui arrive lancé à l’entrée de la surface, mais sa frappe est contrée par la défense. Il est de nouveau concerné sur un coup-franc flottant mais il ne parvient pas à redresser le ballon pour tromper Subasic.

L’occasion la plus franche intervient à la 30ème minute, lorsque le malchanceux et acharné Shechter bute sur le portier monégasque sur un face-à-face à 3 mètres de la ligne. Rageant.

Payants ces efforts offensifs, Monaco remet le pied sur le ballon et essaye de se montrer dangereux par des ballons en profondeurs. Sans succès tant la défense nantaise fait bloc.

Combatifs et solidaires, les Nantais n’abdiquent pas et continuent à inquiéter les Monégasques. D’abord sur une incursion de Deaux qui sert Gakpé et qui but sur la défense. Ensuite, sur un centre enroulé de Nicolita, côté droit, sur lequel Bedoya, bien placé, ne peut faire autrement que d’heurter Subasic.

Au début de la deuxième mi-temps, les Nantais continuent sur leur lancée. Gakpé hérite d’une passe subtile de Veigneau. Etonnamment seul dans la surface et surpris pas la sortie de Subasic, le Togolais frappe fort du gauche sans trouver le cadre.

Les Monégasques se montrent enfin percutants et obligent Djidji à sauver les siens, presque sur sa ligne, après une bonne percée de Germain dans la surface nantaise. Peu après, Germain, côté droit, est à l’origine d’un centre au sol pour Rodriguez, en bout de course dans la surface, qui frappe à côté des buts de Dupé. Grosses frayeurs pour les Canaris.

Après une succession d’attaques non fructueuses des deux côtés, Shechter tente une nouvelle fois d’ouvrir le score. Sa frappe pied gauche à l’entrée de la surface effleure le poteau droit monégasque. Subasic était battu !

Sur un nouveau coup-franc nantais, Nicolita frappe fort en direction du but. Le ballon est dévié légèrement par Toulalan, Subasic se déploie pour sortir ce ballon.

Les Nantais, à l’offensive, sont coupés dans leur élan. Un corner monégasque trouve la tête de Raggi qui permet aux siens de doubler la marque (2-0, 72’). Frustrant.

Peu après, Fabinho s’infiltre dans la surface et oblige Dupé à sortir dans ses pieds en commentant une faute. Carton jaune et pénalty. Il est transformé, en force, par Rodriguez qui inscrit un doublé (3-0, 76’). Naufrage.

Et pourtant, Nantes n’abdique toujours pas ! Bien lancé côté gauche, Audel centre et trouve Bedoya qui, de la tête, ouvre le compteur nantais (3-1, 78’).

En fin de match, les Canaris continuent à pousser, à courir après le score. Audel hérite d’un coup franc plein axe à 25 mètres des buts. Sa frappe est contrée par le mur rouge et blanc.

Ce qu’il faut retenir

Dans un match ouvert avec des occasions de part et d’autre, les Canaris se sont montrés combatifs et solidaires. Supérieurs dans l’engagement, ils ont sérieusement pu inquiéter l’équipe de la Principauté sur des contre-attaques et des combinaisons intelligentes. Comme face à Bordeaux, c’est la finition qui n’a pas été au rendez-vous.

L’état d’esprit affiché dans cette rencontre est positif pour des Nantais toujours en quête du maintien. Malgré le score, Monaco n’aura pas eu une totale main mise sur ce match. Pour preuve, le nombre de tirs est à l’avantage des Nantais, 13 contre 10.

Depuis 2000, il n’y a jamais eu plus de trois buts dans les rencontres en championnat entre Monaco et Nantes à Louis II. La série s’arrête donc ce soir.

Enfin, les Nantais s’étaient imposés 2-1 lors de la dernière confrontation face à Monaco en Ligue 1 au stade Louis II, en 2009.

Notre résumé de la rencontre

AS Monaco Vs FC Nantes

Le classement après la rencontre

A la 15ème place avant de débuter le match, les Nantais conservent cette position, toujours à 8 points du premier relégable Valenciennes.
Le FC Nantes est 15ème à l'issue de la 32ème journée de Ligue 1. / © Capture LFP
Le FC Nantes est 15ème à l'issue de la 32ème journée de Ligue 1. / © Capture LFP

 

A lire aussi

Sur le même sujet

floralies

Les + Lus