• faits divers
  • sport
  • société
  • économie
  • football
  • Insolite

Valenciennes FC - FC Nantes : pourquoi le car des supporters nantais a été bloqué par les forces de l'ordre

Le car de la Brigade Loire a été retenu plusieurs heures par les forces de l'ordre sur un parking / © DR
Le car de la Brigade Loire a été retenu plusieurs heures par les forces de l'ordre sur un parking / © DR

La photo circule sur les réseaux sociaux depuis la fin de matinée : un car transportant des supporters nantais de la Brigade Loire a été bloqué plusieurs heures sur la parking du stade de Valenciennes par les forces de l'ordre.

Par Fabienne Béranger avec France 3 Nord Pas de calais

Romain Gaudin, de la Brigade Loire explique : "On avait fait les démarches pour qu'à notre arrivée à Valenciennes, on puisse aller en ville. Avant notre départ, on avait contacté la police à Nantes pour qu'elle fasse le lien avec la préfecture du Nord. Cela n'aurait pas dû poser de problèmes." 

Or, à l'arrivée du car au péage de l'autoroute à Valenciennes, en milieu de matinée, une quinzaine de motards et autant de fourgons de police attendaient les supporters pour les emmener directement jusqu'au stade : "On a été coincés sur le parking dans le car jusqu'à midi sans pouvoir nous rendre aux toilettes." poursuit Romain Gaudin "avant que l'on nous donne accès au stade vers 12h30 où nous avons pu aller aux toilettes et à la buvette pour manger". Le tout sans "explication des forces de l'ordre".

Romain Gaudin estime que la Brigade Loire "a joué le jeu jusqu'au bout" et regrette que les supporters nantais aient été "reçus comme des fauteurs de trouble, des gens dangereux."

Selon nos confrères de France 3 Nord Pas de Calais, cette procédure est classique avant les matchs à Valenciennes : les cars des supporters adverses sont systématiquement escortés au stade avant que l'accès à la zone de parcage ne leur soit ouvert.
Mais pour ce match, la préfecture du Nord a estimé que la rencontre était classée niveau 2 "à risque" en raison de la présence "de supporters connus pour être de la mouvance ultra".

En tout cas, selon Romain Gaudin, pour la Brigade Loire, il ne s'agissait pas d'arriver plus tôt "pour en découdre" avec les supporters valenciennois dans les rues de la ville.


 


A lire aussi

Sur le même sujet

La marche des migrants s'est achevée par un vaste contrôle d'identité

Les + Lus