Cet article date de plus de 7 ans

Hellfest 2014 : pourquoi ce festival est diablement attendu ou redouté ?

Le grand rendez-vous des métalleux revient, ce week-end, à Clisson avec plus de 134 000 spectateurs attendus sur 3 jours. Côté têtes d’affiche, c’est du lourd et du classique. Pourquoi diable ce festival attire-t-il autant les foudres ou la passion ?
Hellfest, gueules d'enfer
Hellfest, gueules d'enfer © Fabienne Béranger - France 3 Pays de la Loire

Un brin d'histoire (avec Vincent Calcagni)​

durée de la vidéo: 01 min 20
L'historique du Hellfest

Le créateur du festival Ben Barbaud, s'est plié, auprès de nos confrères de 20minutes au jeu du "Mythes et légendes"

Mythes et légendes du Hellfest par 20Minutes

Un succès qui va croissant

Cette année, la jauge a encore pris de l’embonpoint avec plus de festivaliers. Le record de fréquentation est bel et bien battu : 45 000 entrées payantes par jour se réjouit  déjà l’organisation :

Si on avait pu répondre à toutes les demandes, on serait à 70 000 festivaliers par jour, devant les Vieilles Charrues"


D’ailleurs, le Conseil Régional des Pays de la Loire met les petits plats dans les grands pour l'occasion. Ce sont pas moins de 7 trains supplémentaires entre Clisson & Nantes les 19,20 et 23 juin qui vont être ajoutés.

Un vrai chemin de croix pour les antis

Le Hellfest est dans le collimateur de certains élus. En 2010, Christine Boutin ou encore Philippe de Villiers ont réclamé son interdiction. Le député du Nord Patrick Roy, aujourd'hui décédé, était alors intervenu en faveur du festival et plus généralement en faveur de la musique métal, méconnue du grand public :

C’est rien de le dire, certaines associations catholiques voient dans ce festival, une attaque en règle de la chrétienté. En cause les signes ostentatoires anti-catho et les paroles de certains morceaux. Pour cette neuvième édition, une nouvelle pétition circule. Lancée par l’association Tradition Famille Propriété, elle aurait pour l’heure recueillit 12 000 signatures. Morceaux choisis :

Comme vous le voyez, l’édition 2014 de la Fête de l’Enfer s’annonce encore plus noire, encore plus insultante, en un mot encore plus infernale que celle de l’an dernier."


ou encore :

Il est plus que temps de s’insurger avec indignation contre le fait que, dans le contexte actuel d’offensive anti-chrétienne, la mairie de Clisson apporte son soutien à la « Fête de l’Enfer » (Hellfest)."


L'appel est relayé sur Twitter :


Et la réaction des fans du festival :
 



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hellfest festival musique culture